7-9 mars 2013 - Bouvard et Pécuchet, roman et savoirs. Édition électronique intégrale du manuscrit.


Le colloque correspond à l’inauguration officielle du site consacré à l’édition numérique intégrale des brouillons de Bouvard et Pécuchet, conservés à la Bibliothèque municipale de Rouen.

Le projet actuel se situe dans la continuité naturelle de l’édition numérique intégrale du manuscrit de Madame Bovary. Ce programme achevé, déjà soutenu par la Région Haute-Normandie, s’est concrétisé sous la forme d’un site Internet inauguré en avril 2009 à l’adresse http://www.bovary.fr, avec un retentissement international. Il marquait une première mondiale : jamais un corpus manuscrit littéraire de cette ampleur n’avait été mis en ligne, en offrant une possibilité de navigation génétique, dans la chronologie page à page de la rédaction, et une recherche plein texte ou ciblée dans la totalité des transcriptions. Ce site reçoit actuellement 300 visites par jour, ce qui est considérable pour un site monographique.

La Bibliothèque municipale de Rouen conservant la totalité des manuscrits de Bouvard et Pécuchet, nous avons enchaîné avec le présent projet d’édition intégrale en ligne du dernier roman de Flaubert (publication posthume, 1881). Ce site offrira les mêmes caractéristiques que le précédent : affichage des images numérisées des folios avec les transcriptions en regard, le corpus étant rendu dynamique par un tableau génétique de consultation en hyperlien et un moteur de recherche spécialement mis au point pour ce type de site.

Nous avons également inclus, en amont et en aval de la rédaction du roman, deux chaînons supplémentaires : en amont de la rédaction, les livres lus et annotés par Flaubert, qui sont conservés dans sa bibliothèque, à l’Hôtel de Ville de Canteleu ; en aval de la publication, une pièce importante de la réception créatrice du roman : la préface rédigée par Raymond Queneau, dont le manuscrit se trouve à la Bibliothèque municipale du Havre.

Globalement donc, le projet vise à donner une édition génétique intégrale du manuscrit de Bouvard et Pécuchet de Flaubert (premier volume), en situant ce roman dans le contexte de la documentation livresque réuni par l’auteur, et dans celui de sa postérité critique, grâce à la préface de Queneau.

Cette opération s’inscrit dans le cadre de la valorisation des fonds patrimoniaux de dimension internationale par leur mise à disposition gratuite sur Internet, à l’usage de tous publics (amateurs, curieux du patrimoine, lycéens, étudiants, professeurs, chercheurs de haut niveau). C’est également à ce public varié que le colloque est destiné.

Les 2800 images des folios de Bouvard et Pécuchet ont été numérisées et mises à disposition de l’équipe de transcripteurs placée sous la responsabilité scientifique d’Yvan Leclerc. La coordination des transcriptions est assurée par Danielle Girard, chercheuse rattachée au CÉRÉdI, Yvan Leclerc et Joëlle Robert se chargeant du classement des manuscrits en vue de la mise en place du tableau génétique. Ces transcripteurs, au nombre de 76, tous bénévoles, ont travaillé selon un protocole de transcription déjà défini lors du programme Madame Bovary.

Les 250 pages du manuscrit de Raymond Queneau ont été prises en charge par Guillaume Rousseau, alors étudiant au Havre (aujourd’hui agrégé, doctorant et ATER à Bayonne), sous la responsabilité d’Yves Ouallet, professeur de lettres modernes dans cette même université.

Depuis le début des travaux, le chantier est accessible, ce qui permet aux chercheurs de bénéficier des premiers résultats, et les transcriptions in progres alimentent au fur et à mesure le stock lexical dans lequel opère le moteur de recherche.

Le site de travail est accessible à cette adresse :

http://flaubert.univ-rouen.fr/bouvard_et_pecuchet/chantier/roman_final/BPframe1.html

On arrive d’abord sur le texte de Bouvard et Pécuchet (édition de référence, scientifiquement établie par Stéphanie Dord-Crouslé pour l’édition GF-Flammarion). En cliquant sur un passage au choix, on accède à un tableau génétique à double entrée sur lequel sont représentés tous les brouillons correspondant à cette séquence, dans leur enchaînement narratif (axe horizontal) et dans leur superposition en strates d’écriture (du plus ancien en remontant vers l’état le plus abouti).

À partir de la barre de navigation du tableau génétique, on peut accéder au roman par un découpage en épisodes, feuilleter les manuscrits dans l’ordre matériel de la conservation, consulter les plans et les scénarios par le biais d’un tableau génétique spécifique, afficher toutes les notes de régie (les ordres d’écriture que Flaubert se donne à lui-même) et ouvrir la page dédiée au moteur de recherche.

Le feuilletoir des livres lus et annotés par Flaubert, en lien indirect ou direct avec la rédaction de Bouvard et Pécuchet, est déjà en ligne à l’adresse suivante :

http://flaubert.univ-rouen.fr/bibliotheque/feuilletoir/index.php

Le site final ouvrira à la fin de l’année 2012. Il présentera le logo de la Région et des autres institutions partenaires en page d’accueil. Il comportera toutes les images numérisées, couplées avec les transcriptions dans une fenêtre double de visualisation.

Au moment de l’inauguration officielle, le colloque des 7-9 mars 2013 réunira les meilleurs spécialistes internationaux du dernier roman de Flaubert et des questions qu’il soulève. Le matériau inédit mis à jour par les transcriptions permettra de tracer dans ce roman des parcours génétiques complets allant des livres lus par Flaubert jusqu’au texte final, en passant par les notes conservées dans les Dossiers de Bouvard et Pécuchet (transcrits par une équipe dirigée par Stéphanie Dord-Crouslé) et par la masse des brouillons.


Visites

130 aujourd'hui
79 hier
297418 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés