Aline Hodroge


Doctorante

Directrices de thèse : Stéphanie Genand / Valentina Ponzetto

Titre de la thèse : Théâtre(s) et théâtralité(s) dans l’œuvre de Germaine de Staël

Inscrite en thèse en 2016

Résumé du projet de thèse

L’œuvre de Germaine de Staël a déjà suscité plusieurs travaux qui ont souligné la période spécifique qu’elle a traversée, au tournant des Lumières, entre 1770 et 1815. On connaît moins son œuvre dramatique qui n’a été publié qu’en 1821, dans une édition posthume. Il est associé au théâtre de société qui s’est déroulé lors des séjours de Germaine de Staël à Genève et à Coppet, lorsqu’elle était exilée par Napoléon. Ce corpus s’étend de 1805 à 1811. Néanmoins, le théâtre, chez Staël, ne se restreint pas à la scène : il intervient dans ses deux romans, Delphine et Corinne ou l’Italie, où il est intériorisé par les personnages ; il investit également le champ de la théorie dans De la Littérature et De l’Allemagne.
Comme le souligne le titre, « Théâtre(s) et théâtralité(s) », le corpus dramatique staëlien est complexe, alliant des performances, une intériorisation romanesque et une théorisation de l’effet. Cette thèse se propose d’envisager le travail scénique à l’échelle de toute la production staëlienne, en considérant que l’auteur n’a peut-être écrit qu’une seule œuvre, dont l’élaboration se poursuivrait par-delà les limites génériques. Nous allons d’abord souligner la nécessité d’étudier le théâtre de société en regard des textes théoriques : il est nécessaire de bien connaître le cadre dans lequel le corpus dramatique staëlien s’est développé. Entre Genève et Coppet se met en place un théâtre qui interroge autant les modalités de représentation que la matière dramatique. Véritable carrefour européen, cette activité étend les réflexions de De la Littérature et De l’Allemagne en s’inspirant des productions étrangères et en se concentrant sur la portée de l’effet dramatique.
Cette première étape permettra ensuite d’analyser, chez Germaine de Staël, le lien entre le dramaturge, l’acteur et le public – entre catharsis et sublimation –, lien qui dépasse les limites temporelles pour se renouveler à chaque moment de la création. L’écriture dramatique staëlienne ne constitue donc pas un épisode circonscrit dans le temps et l’espace : elle se déploie au-delà du théâtre de société et des pièces produites pendant cette période. Le corpus dramatique se compose de drames, de comédies, de proverbes dramatiques et aborde des thèmes aussi variés que l’histoire biblique, les légendes médiévales ou le quotidien d’une famille. Cette diversité suscite plusieurs effets sur le public, amplement commentés dans les œuvres théoriques et développés dans la production romanesque. Germaine de Staël étudie la proximité entre l’auteur et son œuvre, avant de commenter le rôle de l’acteur, intermédiaire indispensable. Par sa propre activité théâtrale, en tant que dramaturge et actrice, elle expérimente directement l’esthétisation de ses émotions, aussi bien par l’écriture que par le corps et la voix.
Forts de la mise en valeur de ce processus, nous mettrons enfin en lumière, chez Germaine de Staël, une réflexion sur la mise à distance, nécessaire à la connaissance de soi. Le dramaturge puise dans son intériorité pour offrir une émotion sincère, l’acteur se l’approprie en l’adaptant à la scène, tandis que le public jouit de cette sublimation. L’effet sur le spectateur peut alors devenir un exutoire des passions, surtout lorsque le dramaturge se prolonge, comme chez Staël, dans la figure de l’acteur. Nous nous appuyons ici sur une tradition critique qui tire profit des concepts de la médecine de l’âme pour comprendre comme l’auteur se construit lui-même par et dans l’écriture. Jean Starobinski décrit précisément la méthode dramatique utilisée par les médecins de la fin du XVIIIe siècle pour sortir leurs patients de leur profonde mélancolie. La publication récente de sa thèse, Histoire du traitement de la mélancolie, souligne cette proximité entre douleur et extériorisation. Tout en tirant parti de cette lecture critique, reprise par Marie-Claire Vallois et Catherine Dubeau, nous analyserons l’écriture plus intime de Germaine de Staël, celle de sa correspondance. En effet, c’est dans ces textes que s’exprime le plus explicitement la vocation thérapeutique du théâtre. Elle s’adresse à Henri Meister en ces termes : « Vous a-t-on dit que j’ai fui le monde réel dans le monde idéal, et que je joue la tragédie ? ». La discipline dramatique offre une échappée aux douleurs de l’exil. Cette méthode tirée du théâtre et nourrie des écrits plus intimes de Germaine de Staël pourrait alors mettre au jour un processus théâtralisé de mise à distance du moi.

Activités

2016-2020 : Doctorante financée par le FNS (Fonds national suisse).

Depuis mars 2016 : trésorière de la Société des études staëliennes.

Parcours académique

2016 : agrégée de Lettres modernes.

2013-2015 : Master Textes, Culture, Publics, Littérature française et comparée, mention très bien.

2010-2013 : Licence Lettres modernes, option « Littérature et enseignement », mention très bien.

2007-2009 : Baccalauréat général scientifique, mention très bien.

Activité scientifique

« Dramaturgie de la mélancolie staëlienne », Cahiers staëliens, n° 66, Paris, 2016.

2015-2017 : Atelier d’édition jeunes chercheurs dans le cadre de l’édition critique des Œuvres complètes de Germaine de Staël, série II, t. 1, « Textes autobiographiques. Nouvelles. Poésies », dir. Florence Lotterie et Catriona Seth, à paraître chez Champion en 2017. Transcription et annotation des Lettres d’Alphonse et d’Eliza, M. de Morancé et Robert de Germaine de Staël.

Septembre 2014 : Participation à l’édition critique des Œuvres d’Albert Jean Michel Rocca, sous la direction de Stéphanie Genand, à paraître chez Champion en 2017. Transcription des Mémoires sur la guerre des Français en Espagne (1814) de John Rocca.

Mars-juin 2014 : Mise en ligne des lettres de Juliette Drouet dans le cadre de l’édition des Lettres de Juliette Drouet à Victor Hugo, publications numériques du CÉRÉdI sur www.juliettedrouet.org.


Visites

44 aujourd'hui
115 hier
297066 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés