Assemblée générale du 28 juin 2016


COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 28 juin 2016

Étaient présents ou représentés :

Mmes Bouchardon (r), Guéret-Laferté (r), Mehrbrey, Bétemps, Poirel, Glatigny, Simonet-Tenant, Ferry, Dufour-Maître, Girard, Robert, Grandadam, Poulouin, Davaille, Le Blanc, Filippi, Morue, Gelin, Voisin, Eudes, Provini, de Dieuleveult, Carayol, Verroust (r), Ben Zaied (r), Brun (r), Rasoamanana (r).
MM. Arnould, Viegas, Ledda, Roger, Milhe Poutingon, Cousin, Gheeraert, Simon, Leclerc, Jeannelle (r), Kahn, Lenglet, Armellini, Thibault (r).

Étaient excusés :

Mmes Champeau, Macé, Roucan, Seth.
MM. Bonnier, Heckmann, Bessire, Rauline.

Invité :

M. Rafael Viegas

La séance est ouverte à 16 h 05

1/ Informations diverses

M. Arnould présente de M. Rafael Viegas, post-doctorant au CÉRÉdI grâce à une bourse de l’État de São Paulo, docteur en médecine et en littérature, venu du Brésil pour effectuer des recherches sur les récits de faits divers des XVIe et XVIIe siècles dans les bibliothèques françaises, pendant neuf mois.

M. Arnould souligne la réussite de derniers colloques, comme « Flaubert sans frontières », « Le retour du comparant » ou « Fontenelle et l’Opéra ».

Les subventions obtenues de l’IRIHS (environ 12 000 €) pour différents projets vont permettre de clôturer l’année sans difficultés financières, alors que le budget 2016 s’annonçait très serré.

C’est l’occasion de souligner la nécessité de mieux répondre aux propositions qui nous sont faites : appels à projet, accueil enseignants-chercheurs, etc.

Désormais, c’est la signature « Normandie Univ, UNIROUEN, CÉRÉdI, 76000 ROUEN, France » qui doit impérativement être utilisée pour les publications d’articles et de communications.

Il est rappelé aux organisateurs d’événements qu’ils doivent veiller à la publication rapide des actes.

La demande de rattachement au CÉRÉdI en tant que membre associé de M. Eddie Breuil est portée à la connaissance de l’assemblée. Sa candidature sera soumise à l’assemblée générale de décembre. M. Arnould va contacter M. Breuil pour lui demander comment ses projets s’inscrivent dans les axes du CÉRÉdI et pour quelle(s) raison(s) il ne demande pas son rattachement à l’UMR locale.

2/ Organisation du secrétariat

M. Arnould rappelle la surcharge chronique de travail dont souffre le pôle recherche.

Au cours des deux dernières années, une demande de poste supplémentaire a été faite, sans résultat, malgré son caractère pressant.

Différents moyens internes ont été mis en place : aide ponctuelle par le service comptabilité de l’UFR (Nathalie Blondel et Roseline Heibel), report du dépôt des bilans financiers des colloques demandés par la DRV, fermeture du secrétariat trois demi-journées par semaine (les mardis et vendredis après-midi et le jeudi matin).

Enfin, une mise au point a été effectuée avec le GRHis. Depuis quatre ou cinq ans, alors qu’il n’existait qu’une ANR dans ce laboratoire, s’était installée la mauvaise habitude de faire réaliser par le pôle recherche des activités de secrétariat relevant en réalité du secrétariat du GRHis ; la multiplication des conventions extérieures (GRR, ANR, IUF, Conventions européennes) rendait cette charge insupportable. Toutes les tâches de secrétariat en relevant ont donc été reportées sur le secrétariat de ce laboratoire.

3/ Missions, colloques

Missions :

Il est rappelé qu’il faut anticiper les déplacements, notamment à l’étranger, les ordres de mission devant être signés par l’agent, le directeur du CÉRÉdI, la directrice de l’UFR et, enfin, Le Président, et ce, avant le départ de l’agent. Le défaut d’ordre de mission représente un risque juridique te financier pour l’université.

D’autre part, et d’une manière générale, le coût des billets est plus avantageux si l’achat est fait longtemps à l’avance.

Rappel : les enseignants-chercheurs doivent obligatoirement passer par le secrétariat pour l’achat de leurs billets qui se fait par le marché public.

Colloques :

On rappelle la nécessité d’établir le budget le plus sincère possible pour chaque projet. En effet, les crédits budgétés mais non utilisés sont réclamés par la DRV. Il est donc plutôt recommandé d’ajouter des crédits du CÉRÉdI vers la ligne du Colloque, si le budget se trouve dépassé.

S’il existe un partenariat dans le cadre d’un colloque, il est demandé d’éviter l’établissement d’une convention et de privilégier un virement de la somme convenue.
Le nom et le logo du CÉRÉdI doivent être visibles sur l’affiche et, dans le corps des textes, le nom CÉRÉdI – EA 3229 doit être mentionné.

Il est essentiel de fixer, dès la fin du colloque, une date précise et courte dans le temps pour la remise de textes ; en effet, si la date est trop lointaine, les gens risquent de l’oublier facilement.

Un bref mémento sera envoyé à tous les membres pour leur rappeler les démarches à suivre.

Information : appel à communication pour le Colloque « Émotions littéraires, émotions patrimoniales » prévu les 1er et 2 décembre 2016 au Musée d’art et d’histoire de Saint Denis. Les propositions de communication sont à rendre pour le 15 juillet via le site elopc.sciencesconf.org

Fin de la séance à 16 h 55


Visites

130 aujourd'hui
79 hier
297418 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés