Assemblée générale du 27 juin 2017


COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE du 27 juin 2017

Étaient présents ou représentés :

Mmes et MM. Arnould, Ben Zaied (R), Bétemps, Bonnier, Brun (R), Carayol, Champeau, Court-Pérez, Cousin, Davaille, Dufour-Maître, Ferry, Filippi, Fix (R), Genand, Gheeraert, Girard, Glatigny (R), Heckmann, Hodroge, Hôte, Jeannelle, Le Blanc, Leclerc, Ledda, Macé, Mehrbrey, Milhe Poutingon, Naugrette, Paterson, Poirel, Ponzetto, Pouchain (R), Pouyaud (R), Provini, Rasoamanana (R), Rauline, Robert, Roger, Salaün, Simon, Simonet-Tenant,

Étaient excusés :

Mmes et MM. Armellini, Bessire, Bouchardon, Foucrier, Gelin, Grandadam, Guéret-Laferté, Jaouik, Morue, Pinon, Thibault.

La séance est ouverte à 14 h 30.

L’assemblée générale observe une minute de silence à la mémoire de Nicolas Lenoir, décédé le 28 janvier 2017.

1/ Postes d’enseignants-chercheurs

Des sept postes demandés puis classés par le CG de l’UFR, seuls ont été retenus lors de la réunion « de champ » celui de PU XVIIe siècle et celui de MCF Moyen Âge ; ce dernier vient lui-même d’être écarté par la commission ressources. Le CÉRÉdI se trouve ainsi amputé d’un cinquième de ses enseignants-chercheurs.

2/ L’assemblée générale reçoit Mme Laurence Boitard pour un exposé sur la documentation, et en particulier HAL (résumé en annexe).

3/ Situation budgétaire

Le directeur rend compte de la situation actuelle et fournit des explications sur la gestion des missions et des engagements de crédits. Il souligne la complexification permanente et le désordre introduit dans la gestion par les multiples procédures de tous ordres. Un nouveau marché public conduit à l’accroissement d’environ 25 % des frais d’hôtel et à de nouvelles difficultés concernant les réservations ferroviaires. Une note détaillée sur les missions sera adressée en septembre à tous les membres.

4/ Installation du CÉRÉdI dans ses nouveaux locaux

Le déménagement est en cours Le directeur présente un plan provisoire des nouveaux équipements. La totalité de l’installation sera achevée dans le cours du mois de septembre.

5/ Rattachement d’un nouveau membre associé

La candidature de Mme Sophie Mentzel, professeur agrégé et docteur, engagée dans divers projets du CÉRÉdI, passés et à venir, est soumise au vote. Sa candidature est acceptée.

6/ Projets

Un tour de table permet d’évoquer les projets prévus jusqu’en 2018. Ceux-ci seront programmés définitivement lors de l’AG de décembre. Sandra Provini expose la situation de collègues turcs dans le contexte politique et décrit plusieurs projets de collaboration.

La séance est levée à 16 h 30.


Note : le CÉRÉdI a acquis pour trois ans l’usage du logiciel de comparaison de textes ALCESTE.


Compte rendu de l’intervention de Mme Boitard (remerciements à Tony Gheeraert)

Nouveautés en ressources électroniques

Le mieux est de se rendre sur la page documentation.univ-rouen.fr et de regarder ce qui s’y trouve : bases de données, usuels, dictionnaires, bases de revues pour les chercheurs (dont Cairn, et plus de 400 revues de Cambridge).

Par ailleurs, de nombreuses ressources sont disponibles pour les étudiants : des milliers d’ebooks (21 000), un accès complet aux « Que Sais je », à l’Encyclopedia Universalis, ou encore un bouquet de presse (Europress).

Un moteur de recherche évolué de type Discovery, nommé Odin, sera disponible à la rentrée : à partir d’une simple interrogation, on aura accès à tout le catalogue imprimé et aux ressources électroniques. Des formations seront proposées à la rentrée. L’esprit est celui d’une « googlisation » de l’offre documentaire : accès à des documents de types multiples à partir d’une seule requête.

Bon nombre de ces ressources sont disponibles à travers des licences nationales.

Il reste de l’argent, et nous pouvons suggérer des ressources en particulier électroniques, à acquérir.

L’installation de salles de travail en groupes insonorisées est prévue. Des études à hauteur de 3 millions sont budgétées et seront mises en œuvre à partir de 2019, en vue de la construction d’une nouvelle bibliothèque… L’idée serait d’un grand projet, avec la Région, qui engloberait les problématiques de lecture publique sur le plateau nord de Rouen.

HAL

Le SCD participe à la mise en place du portail HAL (hyper articles en ligne), piloté par la ComUE. Le projet est lié au mouvement des archives ouvertes.

Il s’agit d’offrir la possibilité aux chercheurs de déposer et d’enregistrer leurs travaux (publiés ou soumis à des revues) sur une plate-forme CNRS. Ils pourront déposer soit leur article complet, soit seulement les références bibliographiques de leur contribution.

Ce dépôt présente plusieurs avantages :
- en conformité bien sûr avec les restrictions du droit d’auteur : permettre au public d’accéder aux données de la recherche publique (après un embargo d’un an après publication)
- protéger les auteurs, qui peuvent faire valoir de l’antériorité de leur manuscrit, même non encore publié.
- rendre les travaux plus visibles par la communauté des chercheurs (nationale et internationale)

La ComUE a mis en place un CoPil, des groupes de travail, et va mettre en place bientôt une cellule d’appui. Les SCD locaux vont lancer des formations à l’automne hiver 2017-2018. L’enjeu est d’offrir une visibilité de la production scientifique normande, et de donner accès à cette production (par université, par laboratoire, par chercheur).

L’intérêt pour le laboratoire, c’est de pouvoir créer des collections, et de mettre en œuvre à travers HAL une véritable politique de laboratoire. Le laboratoire pourra ainsi recenser facilement les publications de ses auteurs. Le SCD pourra facilement indexer et archiver ces publications. Le chercheur pourra conserver ses travaux de façon pérenne, accepter ou refuser la diffusion de ses travaux. Il peut avoir une idée de son rayonnement international, de son taux de citation, puisque HAL moissonne Isidore, Google Scholar, etc.

Dans chaque SCD, un ou deux référents HAL pourra dispenser les formations nécessaires. Des ambassadeurs HAL seront sollicités dans chaque labo. Le SCD créera des liens entre HAL et ses propres collections, en attendant d’aborder plus généralement l’archivage des données de la recherche (mise en libre accès des données brutes de la recherche).

Mme Boitard rappelle que le SCD prend aussi en charge le dépôt électronique des thèses et thèses d’exercice, en attendant celle des mémoires. Le SCD compte développer son activité de formation en direction des doctorants (Zotero, le droit d’auteur, la loi de la République numérique, l’Open Access, HAL et les réseaux sociaux académiques, l’identité numérique des chercheurs, HAL comme ressource pédagogique). Le SCD propose des formations collectives et individuelles, et animera bientôt un réseau de référents dans les labos.

J.-L. Jeannelle fait remarquer que la solution academia.edu est plus simple, orientée à l’international, plus efficace…


Visites

44 aujourd'hui
115 hier
297066 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés