Assemblée générale du 28 juin 2018


COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE du 28 juin 2018

Étaient présents ou représentés : Mmes et MM. Arnould, Ben Zaied (R), Bétemps, Bonnier (R), Cordiner (R), Morue, Gelin, Maurice, Genand (R), Girard (R), Rauline, Davaille, Filippi, Mehrbrey, Poirel, Naugrette, Vanoosthuyse, Cousin, Champeau, Robert, Gheeraert, Kahn, Grandadam, Poulouin, le Blanc, Provini, Bouchardon, d’Avout, Leclerc, Guéret-Laferté, Pepino, Andriot-Saillant, Mentzel (R), Chiron, Jeannelle, Simon, Carayol (R), Schweiger, Simonet-Tenant, Rasoamanana (R), Hôte, Ledda, Fix, Roger, Vinogradova, Armellini, Brun (R), Glatigny (R), Heckmann (R), Macé (R), Genand (R), Dufour-Maître (R), Court-Pérez (R).

La séance est ouverte à 10h30.

M. Arnould souhaite la bienvenue à Hélène Hôte, de retour de congés de maternité ainsi qu’à Caroline Labrune, ATER. L’assemblée applaudit l’élection de Tony Gheeraert comme professeur de littérature du XVIIe siècle.

1/ Situation des postes

Sept postes sont toujours vacants : six en lettres modernes et un à l’ESPE qu’il a été décidé de ne pas demander cette année du fait de l’absence d’interlocuteur dans cette institution. Le processus de sélection des postes est actuellement en cours. M. Arnould informe l’assemblée sur les conditions difficiles dans lesquelles elle s’exerce.

2/ Projets en cours

Depuis le début de l’année, environ quinze colloques et journées d’études ont été organisés et les sites continuent à progresser.

M. Arnould remercie ceux qui ont répondu à l’appel à projet de l’IRIHS, ce qui a permis d’obtenir des subventions d’un montant global élevé.

Deux colloques nouveaux pour 2018 sont présentés (« Vigny, Stello et le ‘roman philosophique’ » et « La formation des écrivains au XIXe siècle ») ainsi qu’un colloque transversal prévu en 2019 (« Le pouvoir de décréer »).

Une subvention de 700 euros est accordée à Buata Malela pour l’édition d’un ouvrage collectif concernant Albert Camus et Aimé Césaire.

3/ Candidatures de membres associés

Sandra Provini présente la candidature de Mélanie Bosc-Fiévet, agrégée en Lettres classiques, qui a obtenu sa thèse en 2014 (langue et littérature néo-latines) et qui publie en français et en anglais.

Yannick Simon présente la candidature d’Emmanuelle Bobée, enseignante au département de musicologie et qui collabore avec Cécile Carayol.

Sylvain Ledda présente la candidature de Loïc Guyon, professeur de littérature française à l’Université de Limerick, avec lequel il collabore de manière continue.

Ces trois demandes sont acceptées par un vote massif.

4/ Questions diverses

La nouvelle salle du CÉRÉdI est maintenant installée et équipée.

M. Arnould rappelle la nécessité d’inscrire les doctorants co-dirigés à l’université de Rouen.

On rappelle que les ordres de mission doivent être faits au moins un mois à l’avance afin de respecter les différentes procédures administratives. Il faut également anticiper largement les réservations de salles pour les colloques et journées d’études.

La prochaine assemblée générale, en décembre, traitera du budget et des projets pour 2019 et sera appelée à renouveler la direction du CÉRÉdI.

Fin de la séance à 11h40.


Visites

56 aujourd'hui
179 hier
345409 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés