Assemblée générale du 4 juillet 2019


COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE du 4 juillet 2019

Excusés :
Mmes et MM. Armellini, Champeau, Dauge, Glatigny, Jaouik, Kahn, Macé, Pouchain, Rasoamanana.

Présents :
Mmes et MM. Arnould, Bonnier, Simon, Vanoosthuyse, Heckmann, Cousin, Pouchain, Leclerc, Gheeraert, Jeannelle, Rauline, Maurice, Ledda, Roucan, Bétemps, Hôte, Salaun, Ferry, Labrune, Le Blanc, Robert, Genand, Tétrel, Mehrbrey, Gelin, Morue, Bouchardon, Simonet-Tenant, Guéret-Laferté, Girard, Provini, Bost-Fievet, Dufour-Maître, Picciola, Poirel, Naugrette, Fix.

Début de la séance : 10h10

Présentation de la nouvelle collègue : Hélène Tétrel

1. Élection du porteur de projet pour la prochaine évaluation du Hcéres [1]

Rappels concernant les étapes et le calendrier.
Vague B, rythme quinquennal : campagne allant de 2019 à 2021.
Élection du porteur de projet (celui qui rédigera la partie projet de l’évaluation et qui aura vocation à devenir le directeur du labo). L’élection doit être faite au plus tard le 15 septembre.
La partie bilan du rapport est prise en charge par l’équipe actuelle.
Jusqu’alors, le porteur avait vocation à devenir directeur du laboratoire après la labellisation du projet et un vote de confirmation du directeur au début du mandat suivant. Il faut observer qu’il n’y aura plus de labellisation. Cela n’empêchera pas le maintien du vote de confirmation du directeur pour le futur mandat.
Il va falloir revoir les statuts du CÉRÉdI sur certains points.

2. Rappel des étapes de l’évaluation et indication des modalités de son organisation

– Le 4 juillet 2019 : élection du porteur de projet ;
– Début octobre : transmission à la DRV des entités à évaluer et de leur périmètre (inchangé dans le cas du CÉRÉdI) ;
– Octobre 2019 : mise en conformité des statuts avec des statuts types élaborés par l’Université ;
– le 21 février 2020 : la première version du dossier d’auto-évaluation (bilan et projet) doit être transmise à la DRV ; toutefois la mise en ligne des documents de référence par l’Hcéres ne sera faite que fin novembre. La vice-présidente de la Recherche conseille donc aux directeurs de laboratoire de se servir, dans un premier temps, des documents de la vague A ;
– Phase d’évaluation interne jusqu’en avril ;
– Avril-juillet 2020 : finalisation des dossiers par les laboratoires ;
– Juillet 2020 : après navette entre labos et DRV, dépôt du projet sur la plate-forme de l’université, puis sur la plate-forme Pelican en septembre ;
– Visite du Hcéres en novembre-décembre.

La labellisation des laboratoires, type label EA, disparaît en janvier 2020. Les établissements auront à se prononcer sur la structuration interne de la recherche à la lumière des rapports du Hcéres.

Pour l’élection du porteur de projet, définition d’un collège électoral
La seule candidate est F. Simonet-Tenant.
Les titulaires votent tous.
Pour les associés et temporaires, représentants : il faut 5 représentants dont un doctorant : Angélique Salaun. Volontaires : Guillaume Cousin, Carine Roucan, Myriam Dufour-Maître, Évelyne Poirel.
Il est procédé au vote du Porteur de projet :
Mme Simonet-Tenant est élue à l’unanimité.

3. Participation des membres du laboratoire à l’évaluation

Membres permanents :

Mettre les titres des publications sur HAL (depuis 2015) : tout doit être fait au 1er septembre 2019.
T. Gheeraert rappelle que les articles dans des « actes de colloque » doivent être classés dans la catégorie « chapitre d’ouvrage » (mieux pour l’évaluation)
J.-C. Arnould demande que faire des publications non-conventionnelles (ex : articles de Dictionnaires, publications en lignes, médias). Réponse : « autres publications ».
J.-C. Arnould demande si l’on doit faire des mises à jour régulière sur HAL jusqu’à une date proche de la visite de l’Hcéres. Réponse : oui, mais le CV sera inévitablement à rendre à un instant T.
Mise à jour du CV universitaire à actualiser pour septembre.
Dès septembre, préparation du bilan par Françoise Simonet-Tenant, Jean-Claude Arnould et Yannick Simon à partir des critères de la vague A.
De très nombreuses sollicitations seront faites aux différents membres du CÉRÉdI entre octobre et janvier 2020 : il sera nécessaire de répondre vite.

4. Composition du conseil de laboratoire et du bureau

Il faut revoir la composition du Conseil et du Bureau en raison des retraites, mutations et promotions.
Néanmoins ce conseil et ce bureau vont avoir une durée de vie très limitée puisqu’on arrive en fin de mandat. Il est donc inutile de tout bouleverser ; on maintient en place ceux qui sont là et on se contente de remplacer les postes vacants.

4.1 Conseil du laboratoire

Les membres de droits (les permanents du CÉRÉdI) et les membres élus (représentation des associés et temporaires) : pas plus de 20 % de l’ensemble des électeurs.

Actuellement : Caroline Andriot-Saillant (membre associé), Guillaume Cousin (doctorant), Florence Davaille (membre associé), Sandra Glatigny (membre associé), Jean Maurice (membre associé), Stéphane Pouyaud (membre temporaire), Angélique Salaun (doctorante), Evelyne Poirel (membre associé).
Proposition de F. Simonet-Tenant : garder les mêmes moins ceux qui ont changé de statut.
J.-C. Arnould propose de tout laisser en l’état en modifiant seulement le statut de certains membres. Guillaume Cousin et Stéphane Pouyaud deviennent membres associés.

La solution de J.-C. Arnould est adoptée.

4.2 Bureau

Le bureau témoigne de l’organisation séculaire (collèges) et thématique du labo.

Composition actuelle du bureau (telle qu’elle figure sur le site du CÉRÉdI) :
Françoise Simonet-Tenant (directrice)
Jean-Claude Arnould (directeur adjoint)
Yannick Simon (directeur adjoint)

Michèle Guéret-Laferté (responsable de collège) : retraitée, à remplacer
Claudine Poulouin (responsable de collège) : retraitée, à remplacer
Yvan Leclerc (responsable de collège et responsable de thème) : retraité, à remplacer
Ariane Ferry (responsable de collège et de thème)
Myriam-Dufour-Maître (responsable de thème) : retraitée, à remplacer
Xavier Bonnier (responsable de thème)
Stéphanie Genand (responsable de thème) : mutée, à remplacer
Jean-Louis Jeannelle (responsable de thème) : muté, à remplacer
Sylvain Ledda (responsable de thème)
Yannick Simon (responsable de thème)

Révision de la composition du bureau pour la fin du mandat :
Françoise Simonet-Tenant (directrice)
Jean-Claude Arnould (directeur adjoint)
Yannick Simon (directeur adjoint)

Hélène Tétrel (responsable de collège)
Tony Gheeraert (responsable de collège)
François Vanoosthuyse (responsable de collège)
Ariane Ferry (responsable de collège et de thème)
Florence Fix (responsable de thème)
Xavier Bonnier (responsable de thème)
Sylvain Ledda (responsable de thème)
Yannick Simon (responsable de thème)

F. Simonet-Tenant rappelle que cette organisation de transition sera très temporaire et revue dès le nouveau mandat, voire au moment de la redéfinition des thèmes pour la partie projet du dossier d’auto-évaluation.
J.-C. Arnould rappelle que les responsables des thèmes avaient rédigé les textes programmatiques et présenté des projets au moment de l’évaluation. Ce sont des interlocuteurs importants au moment des évaluations.
Tous ces responsables font partie du bureau : il y aura des réunions de bureau. C’est une structure qui va être appelée à se réunir plus souvent.

5. Révision de la liste des associés 

Nous avons beaucoup d’associés à l’heure actuelle. Nous envisageons un projet de révision de la liste qui sera soumis au Conseil du CÉRÉdI.

Devoirs des futurs associés :
– Dépôt des références de leurs publications depuis 2015 sur HAL
– Transmission d’un CV actualisé
– Les associés doivent présenter un intérêt scientifique pour le CÉRÉdI : permanence d’une activité régulière de publication, rayonnement scientifique national / international ou ancrage local d’importance.

J.-C. Arnould rappelle la situation particulière du CÉRÉdI qui connaît un changement de génération. Certaines personnes (émérites, anciens émérites) ont intérêt à garder un lien avec le laboratoire (colloque, etc.) mais n’ont pas forcément envie d’avoir les devoirs de l’associé. Nous proposons une catégorie informelle – « amis du CÉRÉdI » – qui correspondra à une liste de diffusion.

L’assemblée procède au vote concernant cette proposition qui est adoptée à l’unanimité.

Accueil de nouveaux associés :
Examen des demandes de rattachement :
– Stéphane Pouyaud
– Guillaume Cousin
– Sophia Mehrbrey
– Véronique Heute
– Jean-Louis Jeannelle
– Stéphanie Genand

Cette liste est votée à l’unanimité.

6. Organisation de la journée des doctorants : proposition

F. Simonet-Tenant : cette année, aucune journée n’a été organisée en mai, faute de volontaires. On va demander aux jeunes doctorants de s’y investir. Si on fait une journée isolée, cela risque de ne pas susciter l’enthousiasme. On pourrait donc articuler une après-midi des doctorants avec l’AG du CÉRÉdI, faire un buffet puis écouter les doctorants en décembre.
J-C. Arnould : la dernière évaluation nous avait reproché de ne pas faire de séminaire de doctorants. Il propose de coupler systématiquement AG et session de présentation des travaux par les doctorants.

7. Questions diverses

Y. Leclerc et F. Vanoosthuyse : Flaubert 2021

– Les informations concernant les colloques sont certaines ; elles sont moins claires pour le spectacle et la projection. L’Omnia va organiser un festival sur les adaptations. David Bobée fera un festival de lectures. D’autres contacts ont été pris : tous s’engagent à faire quelque chose. Une exposition sur l’écriture de Salammbô est prévue.
Colloque du bicentenaire de 3 jours : genre et sexualité dans l’œuvre de Flaubert.
Le CÉRÉdI est partenaire d’un colloque à Cerisy (été) : Flaubert en images, Flaubert et les images (titre à fixer).
Automne 2021 : est prévue une exposition de manuscrits conservés à Rouen et à la BNF.
Des événements sont également envisagés par les « Amis de Flaubert et de Maupassant ».
Y. Leclerc précise que Rouen est l’épicentre des manifestations nationales.
Question du pilotage de projet : on pourrait proposer que ce soit l’université qui pilote avec le CÉRÉdI. A.-L. Worms (vue en RDV le 2 juillet) serait favorable à l’idée. Premières réunions en septembre. Une ouverture vers le grand public est envisagée aussi par Sandra Glatigny (comme elle l’avait déjà fait dans le cadre de « Flaubert dans la ville »).
Le Rectorat est aussi intéressé par le projet : il est question de monter des ateliers de recherche avec les professeurs de la région pour discuter de la transmission de Flaubert.

T. Gheeraert : projet de recherche sur Théâtre au XVIIe siècle

Petit groupe de réflexion sur Théâtre et religion (T. Gheeraert, C. Labrune).
20 novembre 2020 : première JE sur Bérénice.

Fin de la séance : 12h00.


[1Hcéres : Haut conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement.


Visites

63 aujourd'hui
81 hier
380327 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés