Bernardin de Saint-Pierre : idées, réseaux, réception - 15-16 mai 2014


Colloque international « Bernardin de Saint-Pierre : idées, réseaux, réception », organisé par les Universités de Rouen (CÉRÉdI, GRHIS) et Le Havre (GRIC, CIRTAI)

Jeudi 15 mai : Université de Rouen, Maison de l’Université, salle de conférence
Journée « Politique, culture et société chez Bernardin de Saint-Pierre »

Vendredi 16 mai : Université du Havre, Maison de l’Étudiant, 50 rue Jean-Jacques Rousseau
Journée « Rayonnement et postérité de Bernardin de Saint-Pierre »

Actualité de la recherche sur Bernardin de Saint-Pierre

Les travaux consacrés à l’œuvre de Bernardin de Saint-Pierre ont été, durant longtemps, des approches littéraires appliquées à Paul et Virginie. Or, si l’esthétique de Bernardin, comme celle d’un grand nombre de ses contemporains, doit à l’éducation littéraire des Jésuites, il est une culture qui distingue profondément son œuvre, celle de nouveaux intellectuels, les ingénieurs. La seconde moitié du XVIIIe siècle a vu naître plusieurs écoles préparant à des applications dans les divers domaines des arts et des sciences. Elles avaient en commun un idéal de réforme économique et social basé sur le concept de projet. Leur philosophie reposait sur l’alliance de la vie pratique et de la réflexion spéculative. Telle était l’ambition des maîtres de l’École des Ponts et Chaussées, gisement, au XIXe siècle, de l’École polytechnique. L’École des Ponts et Chaussées avait des visées politiques et morales : former des penseurs du territoire. En dépit d’une formation écourtée par l’engagement comme officier géographe dans la campagne de Westphalie, Bernardin a profondément intégré l’humanisme pragmatique des ingénieurs des Ponts et Chaussées. Cet humanisme dont témoignent les Études et les Harmonies de la Nature, Les Vœux d’un solitaire, est, depuis quelques années, l’objet d’un regain d’attention lié, sans doute, à la réflexion sur l’environnement, sur le paysage, à des positionnements éthiques, tels ceux d’une anthropologie scientifique méditant sur le concept de biosphère, lié aussi à des reconsidérations sur le sens de la littérature, son rôle matriciel dans l’expression de l’expérience humaine.

Ce mouvement d’intérêt dans lequel est prise l’œuvre de Bernardin, a entraîné plusieurs manifestations autour de l’auteur. La première est due à l’initiative de Catriona Seth et d’Éric Wauters qui organisèrent, à l’Université de Rouen et du Havre, un colloque intitulé Autour de Bernardin de Saint-Pierre. Les écrits et les hommes des Lumières à l’Empire (PURH, 2010). Ce colloque a été suivi de deux importantes rencontres : celle de Londres, sur l’initiative de Katherine Astbury, dédiée aux travaux de Malcolm Cook, auteur d’une biographie de Bernardin : Bernardin de Saint-Pierre. A life of culture (Oxford, Legenda, 2006) ; celle de l’île de la Réunion, sur l’initiative de Jean-Michel Racault. La rencontre londonienne est parue aux éditions Peeters en 2012 : Mélanges en l’honneur de Malcolm Cook : Bernardin de Saint-Pierre au tournant des Lumières. Celle de l’île de la Réunion a été publiée aux éditions Garnier : Bernardin de Saint-Pierre et l’océan Indien. Ces rencontres rassemblent une diversité d’études sur la poétique des idées et la réception de l’œuvre de Bernardin. En parallèle à ces rencontres, se poursuit, avec Malcolm Cook et son équipe, Simon Davies, Philip Robinson, Catriona Seth, Tim Reeve, Katherine Astbury, Rebecca Ford, Odile Jaffré-Cook, la collecte et le collationnement des lettres de Bernardin et de ses correspondants. Jean-Marie Goulemot avait lancé, à l’Université François Rabelais à Tours, ses étudiants sur la transcription des lettres conservées dans les fonds de la Bibliothèque municipale du Havre. Ce double chantier devrait, peu à peu, faire naître une réflexion sur le rôle socio-culturel des écrivains.

D’autres publications ont vu le jour qui soulignent l’importance d’un auteur que le réductionnisme positiviste avaient fait oublier : en 1999, Les Idées politiques et sociales de Bernardin de Saint-Pierre d’Anastase Ngendahimana (Peter Lang) ; en 2008 la réédition des Études de la Nature par Colas Duflo (Université de Saint-Étienne). La même année, Bernardin de Saint-Pierre ou l’éducation du citoyen de Gabriel-Robert Thibault (Lyon, CNDP) ; L’École Normale de l’An III, dir. Jean Dhombres et Béatrice Didier (Paris, édit. ENS, rue d’Ulm) ; en 2012, on compte une importante contribution d’Alain Guyot à la lecture de Bernardin dans Analogie et récits de voyages. Voir, mesurer, interpréter le monde (Garnier) ; en 2013, Bernardin de Saint-Pierre après Paul et Virginie : une étude des journaux et de la correspondance sur les publications au début de la Révolution (1789-1792) par Odile Jaffré-Cook (Exeter, The Exeter Research and Institutional Content archive) ; en 2014, Paul et Virginie, un exotisme enchanteur (ensemble d’études réunies par Élisabeth Leprêtre à l’occasion de l’exposition havraise consacrée au Bicentenaire de la mort de Bernardin (Le Havre-Paris, édit. Nicolas Chaudun - Musées historiques de la ville du Havre). Plusieurs articles de Gabriel-R. Thibault, parus aux éditions du CTHS (Comité des travaux historiques et scientifiques), abordent la formation de Bernardin et les principes de son herméneutique du paysage. Les articles d’Hélène Cussac rouvrent la question du regard de Bernardin sur l’esclavage. Les pages de Bernardin sur la condition des esclaves à l’Île de France sont parmi les sources d’un brillant essai d’anthropologie historique de Megan Vaughan (Creating the Creole Island. Slavery in Eighteenth-Century Mauritius, Duke University Press, 2005). Une équipe sous la direction de Jean-Michel Racault prépare la réédition des Œuvres complètes chez Garnier.

Le colloque

L’écrivain est porteur des désirs, des angoisses, des interrogations des hommes de son temps et de tous les temps. Comme telle, l’œuvre d’un écrivain est à lire comme l’œuvre d’une époque et d’une continuité d’époques. C’est le sens que nous avons voulu donner à ce colloque : explorer le message de Bernardin dans la culture du XVIIIe siècle (ce sera la journée de Rouen) ; faire valoir les interprétations de son œuvre par des artistes et des écrivains du XIXe au XXIe siècle, (ce sera la journée du Havre). Les deux journées s’articuleront autour des contenus suivants : la journée rouennaise (organisée par Catriona Seth et Laurence Macé) proposera d’élargir les approches de l’œuvre, notamment en donnant une place aux historiens des sciences et de la culture. La journée havraise (organisée par Sonia Anton et Gabriel-R. Thibault) sera tournée vers la réception de l’œuvre selon une perspective anthropologique. Elle s’inscrira dans le prolongement des journées de réflexion initiées par Sonia Anton sur la mémoire géographique et historique dans l’œuvre des artistes et des écrivains. Les journées du Bicentenaire s’articulent au colloque "Écrire sur l’esclavage" dirigé par Éric Saunier (novembre 2013) où deux communications ont été consacrées à Bernardin. Une exposition, Paul et Virginie, un exotisme enchanteur servira d’arrière-plan aux journées d’études. Elle est organisée par Élisabeth Leprêtre, conservatrice en chef des musées havrais. Participe à cette exposition Dominique Rouet, conservateur des fonds patrimoniaux de la bibliothèque municipale du Havre et responsable des manuscrits de Bernardin.

Ces manifestations seront organisées avec le soutien scientifique et technique de l’association Rayonnement Culturel Normand, présidée par Élisabeth Audoin.


Programme

Jeudi 15 mai 2014

Université de Rouen, Maison de l’Université, salle de conférence
Journée « Politique, culture et société chez Bernardin de Saint-Pierre »

Matinée présidée par Jean-Marie Goulemot

9h30 : accueil et introduction

9h45 : Colas Duflo, prof. Litt. française XVIIIe siècle (Paris-Ouest Nanterre), « Paul et Virginie comme application des Études de la nature : axes pour une nouvelle édition »

10h15 : Gabriel Thibault, maître de conférences Litt. XVIIe siècle(Rouen), « Bernardin et la tradition pythagoricienne »

10h45-11h15 : discussion et pause

11h15 : Didier Masseau, prof. émérite Litt. française XVIIIe siècle (Tours), « Les positions politiques de Bernardin de Saint-Pierre sous la Révolution : discours, stratégies et engagements »

11h45 : Yannick Bosc, maître de conférences Histoire (Rouen/GRHIS), « Liberté, propriété et ordre social chez Bernardin de Saint-Pierre »

12h15-12h30 : discussion

Après-midi présidée par Catriona Seth

13h45 : Sophia Mehrbrey et Laurence Macé (maître de conférences Litt. XVIIIe siècle, CÉRÉdI), « Bernardin, les Russes et la Russie »

14h15 : Béatrice Didier, prof. émérite Litt. française XVIIIe siècle (ENS), « Bernardin et l’École Normale de l’an II »

14h45 : Jean-Marc Drouin, prof. émérite (Muséum d’Histoire Naturelle), « Science, politique et histoire naturelle chez Bernardin de Saint-Pierre ».

15h15-15h45 : discussion et pause

15h45 : Jean-Marie Goulemot, professeur émérite de Litt. française (Tours), « Casanova lecteur de Bernardin »

Vendredi 16 mai 2014

Université du Havre, Maison de l’Étudiant, 50 rue Jean-Jacques Rousseau
Journée « Rayonnement et postérité de Bernardin de Saint-Pierre »

Matinée présidée par Éric Saunier (CIRTAI)

9h : Malcolm Cook, prof. Litt. Française (Univ. d’Exeter), « Les réactions de la presse contemporaine et des contemporains à la mort de Bernardin de Saint-Pierre en 1814 ».

9h30 : Simon Davies, prof. Litt. française (Queen’s University, Belfast), « Bernardin de Saint-Pierre et le monde anglophone ».

10h00-10h30 : discussion

10h30-11h00 : pause

11h00-11h30 : Alain Guyot, prof. Litt. française (Univ. de Nancy), « Bernardin de Saint-Pierre et l’analogie »

11h30-12h00 : Hélène Cussac (Univ. de Toulouse), « Poésie et peinture : Réception des Noirs mis en scène dans Paul et Virginie 1789-1984 »

12h00-12h15 : discussion

12h15-13h45 : déjeuner

Après-midi présidée par Élisabeth Audoin

13h45-14h30 : Sébastien Cléro (Réalisateur cadreur), « Les avatars cinématographiques de Paul et Virginie »

Puis :
15h30 : Promenade dans la ville, « Sur les pas de Bernardin de Saint-Pierre »

18h00 : Exposition « La Bibliothèque sort de sa réserve : au cœur de la collection Bernardin de Saint-Pierre », Bibliothèque municipale du Havre.
Entrée sur réservation : thomas.siriot@lehavre.fr

20h45 : Mise en lumières et concert à l’Abbaye de Graville, musiques du XVIIIe siècle.


Comité scientifique

Nicholas Cronk (Oxford), Béatrice Didier (ENS Paris), Jean-Marie Goulemot (Tours), Claudine Poulouin (Rouen), Catriona Seth (Université de Lorraine), Gabriel Thibault (Rouen), Éric Wauters (Le Havre)

Comité d’organisation

Sonia Anton (Le Havre, GRIC), Laurence Macé (Rouen, CÉRÉdI), Dominique Rouet (Bibliothèque Salacrou, Le Havre), Éric Saunier (Le Havre), Gabriel Thibault (Rouen)

Contacts

À l’université du Havre :

Secrétariat du GRIC, David Pareÿt : david.pareyt@univ-lehavre.fr
Sonia ANTON : sonia.anton@univ-lehavre.fr

À l’université de Rouen :

Gestionnaires du CÉRÉdI, Mmes GELIN et MORUE : recherche.lettres@univ-rouen.fr
Laurence MACÉ : laurence.mace@univ-rouen.fr


Brèves

17 mai - Assemblée générale – 4 juillet

La prochaine assemblée générale du CÉRÉdI se réunira le jeudi 4 juillet à 10 h en Salle de réunion de (...)

10 mai - Soutenance de thèse de Sophia Mehrbrey – 17 mai 2019

Sophia MEHRBREY soutiendra sa thèse de doctorat
« Figures d’enfance – la représentation de (...)

9 mai -  Les stratégies de destination large de la fiction narrative aux XVe et XVIe siècles et exposition « La Bibliothèque bleue de Normandie – 5-7 juin 2019

Les 5 et 6 juin à la MRSH de l’Université de Caen (Salle des Actes)
Le 7 juin à la Bibliothèque (...)

7 mai - Colloque international « La Musette, un instrument de cour, un instrument tout court » – 27-29 mai 2019

Colloque international
27, 28 et 29 mai 2019
Maison de l’Université, Rue Lavoisier, (...)

6 mai - JE « Henry Becque, prince de l’amertume » – 20 mai 2019

Henry Becque, prince de l’amertume
journée d’études organisée par Marianne Bouchardon
lundi 20 (...)

6 mai - JE « Le triangle des approches critiques » – 13 mai 2019

Le triangle des approches critiques
Journée d’études du 13 mai 2019 :
Lamartine, Graziella (...)

Visites

16 aujourd'hui
102 hier
369571 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés