Colloque international « Corneille : la parole et les vers » – du 31 mai au 2 juin 2017


Corneille : la parole et les vers
Rencontre internationale

organisée par le CÉRÉdI (Université de Rouen Normandie)
avec la participation du Mouvement Corneille-Centre international Pierre Corneille, de l’IRET (Paris III-Sorbonne Nouvelle) et de l’IRCL (Montpellier III)

Rouen, les 31 mai, 1er et 2 juin 2017

Comité scientifique
Gilles DECLERCQ (Sorbonne Nouvelle-Paris III), Myriam DUFOUR MAITRE (Rouen Normandie), Julia GROS DE GASQUET (Sorbonne Nouvelle-Paris III), Bénédicte LOUVAT-MOLOZAY (Paul Valéry-Montpellier III), Florence NAUGRETTE (Paris Sorbonne), Guillaume PEUREUX (Paris Ouest-Nanterre), Liliane PICCIOLA (Paris Ouest-Nanterre), Stella SPRIET (Saskatchewan, Canada), Jean-Yves VIALLETON (Grenoble-Alpes).

« Pourquoi et de quelles façons les vers d’un Corneille sont, en tant que vers, dramatiques ? », s’interrogeait Pierre Larthomas dans Le Langage dramatique (1972), mais cette question est demeurée peu traitée. Le colloque se donne donc pour projet d’examiner la relation entre discours et vers dans l’œuvre de Corneille. Il peut certes paraître périlleux d’entreprendre de distinguer la « force des pensées » de la « force des vers » (Jean-Marie Villégier), tant le théâtre de Corneille donne le sentiment d’une fusion parfaite des axes de la dramaticité et de la poéticité, tout particulièrement réalisée et durablement imprimée dans les mémoires par la frappe de la sentence dans le moule de l’alexandrin.
Mais dans ce creuset de la forme-sens, peut-on repérer des signes de dialectique voire de tension entre la linéarité et le retour, entre d’une part la dynamique discursive et son allure spécifique, et d’autre part les effets propres à la versification ? Le colloque envisage la question du côté du poète, du comédien, du spectateur et du critique. Trois master classes, un concert, une projection de mises en scène et une représentation théâtrale sont l’occasion d’expérimenter la réalisation dramatique, poétique et lyrique du vers cornélien.

Programme du colloque

PDF - 1.4 Mo

Mercredi 31 mai
Mont-Saint-Aignan, Maison de l’Université, place Émile Blondel, salle de conférences

9 h – Accueil des participants

9 h 15 – Ouverture du colloque par Jean-Claude Arnould, directeur du CÉRÉdI

Horizons du vers cornélien
Présidente : Michèle Rosellini

9 h 30 – Gilles Declercq (Sorbonne Nouvelle-Paris III) : « La sentence : enjeux d’une forme-sens »

10 h – Ludivine Rey (Paris Sorbonne) : « La génétique du vers cornélien »

10 h 30 – Bénédicte Louvat-Molozay (Paul Valéry-Montpellier III) : « Le vers cornélien selon Corneille : parcours des paratextes »

Discussion et pause

11 h 20 – Liliane Picciola (Paris Ouest-Nanterre) : « Des vers espagnols aux vers cornéliens : hypothèses sur l’intention des réécritures »

11 h 50 – Jean-Marc Civardi (Versailles-St Quentin-en-Yvelines) : « Corneille poète néo-latin »

12 h 20 – Hélène Merlin-Kajman (Sorbonne Nouvelle-Paris III) : « Le vers cornélien : réflexions sur un saisissement »

Discussion

Mont Saint-Aignan, UFR des Lettres, bâtiment A, amphi Axelrad

Vers lyrique, vers dramatique (1)
Président : Jean-Yves Vialleton

14 h 15 – Benoît de Cornulier (Nantes) : « Aspects de versification lyrique dans le théâtre de Corneille »

14 h 45 – François Regnault (Paris) : « Corneille pourrait-il dire comme Alberto Caeiro, cet hétéronyme de Fernando Pessoa : “J’écris la prose de mes vers” ? »

Discussion

15 h 30-17 h 30 – MASTER CLASSE

Brigitte Jaques-Wajeman (metteure en scène), Bertrand Suarez-Pazos (comédien), François Regnault (Paris) : « Je veux la liberté dans le milieu des “vers” »


Jeudi 1er juin
Mont Saint-Aignan, Maison de l’Université, place Émile Blondel, salle divisible nord

Vers lyrique, vers dramatique (2)
Président : François Regnault

9 h 30 – Marc Douguet (Paris Sorbonne) : « La récurrence des motifs rimiques et syntaxiques dans le vers cornélien »

10 h – Françoise Poulet (Bordeaux Montaigne) : « Phrase, mètre et conversation dans les comédies de Corneille »

10 h 30 – Jean-Yves Vialleton (Grenoble-Alpes) : « “Ils ne sont pas venus, nos deux rois ?” (Attila, v. 1) : l’enjambement à la césure dans le théâtre de Corneille et ses valeurs stylistiques »

11 h – Claire Fourquet-Gracieux (UPEC-Paris XII) : « “Je n’ai pas cru à propos que l’homme parlât le même langage que Dieu”. Un vers dévot cornélien ? »

11 h 45 – Le Mouvement Corneille : présentation des activités de l’association

Parole, ethos et vers
Président : Gilles Declercq

14 h – Jean de Guardia (UPEC-Paris XII) : « Combien de vers pour convaincre ? Ornement et dramaticité chez Corneille »

14 h 30 – Jérôme Lecompte (Sorbonne Nouvelle-Paris III) : « Formes de l’ethos héroïque »

15 h – Cécilia Laurin (Sorbonne Nouvelle-Paris III) : « “Connais-moi tout entière” : parole apocalyptique et dramaturgie cornélienne »

Discussion et pause

16 h – Michèle Rosellini (ENS Lyon) : « Du duo au duel : structure versifiée de l’ironie dans le dialogue des amants cornéliens »

16 h 30 – Fabien Cavaillé (Caen-Normandie) : « Le pouvoir de parler, l’occasion de se taire : usages des interruptions de vers dans quelques tragédies de Corneille (Cinna, Héraclius, Suréna) »

17 h – Myriam Dufour-Maître (Rouen-Normandie) : « Allures du vers et obscurcissement du discours : le “style tardif” de Corneille »

Discussion

19 h – à Mont Saint-Aignan, UFR des Lettres, bâtiment A, amphi Axelrad

Représentation théâtrale Pulchérie, comédie héroïque (1673) de Pierre Corneille, par la Compagnie des Lunes errantes (entrée libre)
Pulchérie, impératrice d’Orient – Anne-Laure DECHAMBRE
Martian, vieux sénateur – Christophe QUERRY
Léon, amant de Pulchérie – Lionel BRUN
Aspar, amant d’Irène – Romaric OLARTE
Irène, sœur de Léon – Anne-Céline TRAMBOUZE
Justine, fille de Martian – Cécilia ROUMI


Vendredi 2 juin
Mont Saint-Aignan, Maison de l’Université, place Émile Blondel, salle divisible nord

Genres dramatiques et vers
Président : Jean de Guardia

9 h 30 – Sylvain Garnier (Paris-Sorbonne) : « La comédie cornélienne et l’élaboration du vers dramatique classique »

10 h – Stella Spriet (Saskatchewan, Canada) : « Le vers cornélien dans les pièces à machines »

Discussion et pause

11 h – Projection : « Les Corneille » Montage des mises en scène de Corneille par Brigitte Jaques-Wajeman

Mont Saint-Aignan, Maison de l’Université place Émile Blondel – Salles divisibles nord et sud

En disant, en chantant le vers
Présidente : Liliane Picciola

13 h 30 – Deux master classes simultanées : « Pour une déclamation historiquement informée de l’alexandrin de Corneille »

1) salle divisible nord
Olivier Bettens (chercheur indépendant)
Et
2) salle divisible sud
Pierre-Alain Clerc (Haute École de Musique de Genève)

Mont Saint-Aignan, UFR des Lettres bâtiment A, amphi Axelrad

15 h 40 – Communication en musique, avec Sarah Nancy (Sorbonne Nouvelle-Paris III), voix, et Florian Carré, clavecin : « Parole, vers, musique. Le cas des stances du Cid de Charpentier. »

Discussion

16 h 45 – Liliane Picciola et Bénédicte Louvat-Molozay : conclusions du colloque

17 h – fin du colloque

Entrée libre au colloque, au spectacle et aux master classes, dans la limite des places disponibles

Organisation : myriam.dufour-maitre@univ-rouen.fr

Université de Rouen, Mont Saint-Aignan, UFR des Lettres


TROIS MASTER CLASSES THÉÂTRE

DIRE CORNEILLE
les 31 mai et 2 juin

Ces trois master classes prennent place au sein du colloque-festival « La parole et les vers », organisé par le CÉRÉdI (université Rouen-Normandie – EA 3229), avec la participation du Mouvement Corneille-Centre international Pierre Corneille, de l’IRET (Sorbonne Nouvelle-Paris III) et de l’IRCL (Montpellier III). Elles sont ouvertes par priorité aux étudiants de Lettres modernes de l’université de Rouen.

31 mai 2017

« JE VEUX LA LIBERTÉ DANS LE MILIEU DES VERS ! »

Master classe animée par
Brigitte Jaques-Wajeman (metteure en scène),
François Regnault (conseiller dramaturge),
Bertrand Suarez-Pazos (comédien)

15 h 30-17 h 30, bâtiment A, amphi Axelrad

On découvrira avec Brigitte Jaques-Wajeman, metteure en scène, François Regnault, auteur avec Jean-Claude Milner de Dire le vers (Verdier, 2008) et Bertrand Suarez-Pazos, comédien, les principes de la diction de l’alexandrin, concernant en particulier les accents de vers, les liaisons directes et indirectes, les prononciations directes et indirectes des « e » dits muets ; on s’apercevra de l’infinie diversité avec laquelle on peut se servir de l’alexandrin.
Une fois acquis ces principes, nous porterons une attention soutenue à la respiration du vers. Cette recherche permettra d’éprouver l’extraordinaire puissance charnelle de l’alexandrin, d’en vérifier avec surprise les effets bouleversants.
Polyeucte et Suréna en seront les supports.

Vendredi 2 juin

« POUR UNE DÉCLAMATION HISTORIQUEMENT INFORMÉE DE L’ALEXANDRIN DE CORNEILLE »

Deux master classes simultanées, animées par
Olivier Bettens (chercheur indépendant) et
Pierre-Alain Clerc (Haute École de Musique de Genève)

La déclamation théâtrale au temps de Corneille semble aujourd’hui se dérober à toute connaissance précise et contrôlable. Pour parvenir à la cerner un peu mieux, il faut donc prendre du recul en replaçant celle des acteurs parmi d’autres discours éloquents.
Forts des expériences inédites que procure l’exploration du passé, les participants disposeront d’outils nouveaux, utiles à l’approfondissement de leur jeu théâtral. Canalisé par les « contraintes » de l’histoire, il devrait ainsi gagner en force, en fraîcheur, en liberté.

13 h 30-15 h 30, Mont Saint-Aignan, Maison de l’Université, place Émile Blondel

1) Salle divisible nord : Olivier BETTENS
Consacré à la technique de déclamation, l’atelier d’Olivier Bettens se déroule en deux séances successives, dont chacune se suffit à elle-même. Il prend comme point de départ le « bon usage », variété de langue déjà bien documentée et codifiée au XVIIe siècle : la simple expérience de sa phonétique devrait amener les participants à renouveler leur écoute de Corneille et de ses contemporains. Ils seront ensuite sensibilisés aux contraintes liées au discours métrifié. Des éléments de prosodie, touchant en particulier au rythme et à l’intonation leur seront enfin proposés, fondés sur l’étude des récitatifs des premiers opéras. Le travail portera sur des extraits brefs (au maximum quarante alexandrins).
Les participants qui le souhaitent peuvent adresser leurs suggestions à obettens@virga.org au moins une semaine à l’avance.

2) Salle divisible sud : Pierre-Alain CLERC
Composé aussi de deux séances indépendantes, l’atelier de Pierre-Alain Clerc voudrait se concentrer sur l’action, cinquième partie de la rhétorique, pour tenter de mettre en valeur par la voix, les idées, la forme du discours, les figures qui en font l’ornement, les passions qui l’animent. C’est ainsi que le sens peut apparaître clairement. Selon la nature du texte, on est parfois confronté à des modes d’argumentation dont la voix peut sculpter l’enchaînement logique. Dans ce but, il propose quelques passages à choix :
Première séance, un personnage masculin :
- Cinna : récit de Cinna à Émile, Acte I, sc. 3, vers 145-260.
Deuxième séance, des personnages féminins, à choix :
- Polyeucte : Pauline, Acte III, sc. 1.
- Horace : Sabine, Acte III, sc. 1. Une brève introduction mettra en regard le désarroi de Camille, Acte II, sc. 5, vers 571-576 et 597-608 et ses imprécations, Acte IV, sc. 5, vers 1278-1318. Les participants désireux de travailler activement sont priés de prendre contact à l’avance avec pierre-alain.clerc@bluewin.ch

IMPORTANT

Les candidatures pour une participation active (une seule inscription par personne) sont à envoyer, avec le formulaire ci-dessous, à myriam.dufour-maitre@univ-rouen.fr
Les étudiants de Lettres de l’université de Rouen sont prioritaires. L’inscription est également ouverte aux membres du CÉRÉdI et aux membres du Mouvement Corneille. Les autres demandes seront examinées en fonction des places disponibles. Les demandes seront traitées par ordre de priorité et par ordre d’arrivée. La clôture des inscriptions est fixée au 10 mai.

PDF - 73.5 ko

Fiche d’inscriptions master classes


Brèves

17 octobre - Colloque « 1829 » – 9 et 10 novembre 2017

Colloque « 1829 »
Organisé par Pierre LAFORGUE (Université de Bordeaux III) et Sylvain LEDDA (...)

17 octobre - JE « Éditer Michel d’Amboise, volume 2 » – 23 octobre 2017

Journée d’étude « Éditer Michel d’Amboise, volume 2 »
organisée par Sandra Provini (CÉRÉdI – (...)

26 septembre - Journée d’étude « Jeunes filles d’aujourd’hui : du gynécée à la bande » – 6 octobre 2017

Journée d’étude « Jeunes filles d’aujourd’hui : du gynécée à la bande »
Organisée par le CÉRÉdI
le (...)

25 septembre - Colloque « Juliette Drouet épistolière » – 16 et 17 octobre 2017 – Paris

Colloque « Juliette Drouet épistolière »
Organisé par le CELLF (université Paris-Sorbonne) et le (...)

7 septembre - JE « Un dictionnaire des écrits de soi : concepts, corpus et champs disciplinaires » – 22 septembre 2017

Un dictionnaire des écrits de soi : concepts, corpus et champs disciplinaires
Journée d’étude (...)

26 juin - Appel à communications – L’Imperfection littéraire et artistique

L’Imperfection littéraire et artistique
Colloque en deux sessions, 2018-2019
Colloque en deux (...)

Visites

10 aujourd'hui
111 hier
300474 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés