Damien Dauge


Docteur en Littérature française

Codirecteurs de thèse : Yvan Leclerc (Université de Rouen) et Peter Szendy (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)

Titre de la thèse : « Il lui semblait entendre… » : Flaubert et le spectre du musical
Thèse soutenue le 4 décembre 2015

Qualifications CNU : section 9 (Littérature française) et 18 (Esthétique)

damien.dauge@gmail.com

Résumé de la thèse

Les œuvres de Flaubert forcent un lecteur mélomane à tendre l’oreille vers trois apparitions fantomatiques de la musique. D’abord, leurs mises en musique sont à la fois méconnues et suspectes : de Madame Bovary on a fait des opéras oubliés ou des chansons à l’eau-de-rose, tandis qu’Hérodias a inspiré d’innombrables compositeurs savants sans qu’on puisse toutefois déterminer avec précision l’influence du conte de Flaubert. Ensuite, la réception critique de ses œuvres met en avant une forme de musicalité : le travail du style, l’épreuve du gueuloir aboutiraient à une musique flaubertienne des phrases ou des mots. À une autre échelle, la « symphonie » des Comices ou le rêve du « livre sur rien » poussent à prêter à Flaubert des intentions musicales. Mais face à de telles lectures on s’interroge sur la pertinence du modèle musical et sur le bienfondé de ces apparitions de la musique auprès d’un auteur peu mélomane. Flaubert, enfin, n’a pas manqué de représenter la musique dans ses fictions. Néanmoins, ce qui se manifeste le plus clairement, c’est une mise en scène souvent parodique des échecs de la musique : alors qu’une vogue de mélomanie s’empare des bourgeois amateurs, les bons musiciens manquent à l’appel. Curieusement, l’auditeur des mises en musique, le lecteur et le personnage se retrouvent dans une même situation : à défaut d’entendre distinctement des œuvres ou même des sons, des musiques de plus en plus imaginaires finissent par hanter leur esprit. Ces trois corpus – musical, critique et littéraire – invitent ainsi à parcourir l’étendue du spectre du musical, entendu comme l’ensemble des manifestations problématiques de la musique.

Activités

2016-2017 : Chargé de cours dans le département de Musicologie (Université de Rouen) :
- Littérature et musique, L1 (18h)

Depuis 2015 : Professeur de lettres modernes dans le secondaire, Académie de Rouen

2013-2014 : Chargé de cours dans le département de Lettres modernes (Université de Rouen) :
- Littérature du XVIIIe siècle : « Pensée de l’écoute et de la musique chez Diderot », L3 (36h)
- Littérature et édition : « Accès au livre : Histoire de l’édition en France 1830-1980 », L3 (18h)

2011-2014 : Doctorant contractuel à l’Université de Rouen, allocataire d’une bourse régionale (GRR Culture et société en Normandie).

Diplômes

2015 : CAPES externe de Lettres modernes.

2015 : Doctorat en Littérature française, Mention Très honorable avec les félicitations du jury, Université de Rouen : « Il lui semblait entendre… » : Flaubert et le spectre du musical. Soutenue devant un jury composé d’Emmanuel Reibel, Timothée Picard (rapporteur), Marielle Macé (présidente), Yvan Leclerc (directeur) et Peter Szendy (codirecteur).

2009 : Master 2 Arts et Langages, mention TB, EHESS, Paris : (Dé)composer Madame Bovary : introduction aux mises en musique du roman de Flaubert, sous la direction d’Esteban Buch (musicologue).

2008 : Master 1 Lettres Modernes, mention TB, Université de Caen Basse-Normandie : La Musique dans Madame Bovary : mélodies à faire danser les ours, sous la codirection de Gérard Gengembre et Constance Himelfarb (musicologue).

2008 : Diplôme de Fin d’Études (D.F.E.) en formation musicale, piano et histoire de la musique au Conservatoire à Rayonnement Régional de Caen.

2007 : Licence de Lettres modernes, mention B, Université de Caen Basse-Normandie.

Publications

« Peut-on chantonner du Flaubert ? Essai de musicalogie », Gilles Bonnet (dir.), La Chanson populittéraire, Kiné, 2013, p. 235-252.

« Flaubert contre le piano : procès esthétique d’un ennemi personnel », Danièle Pistone (dir.), Le piano dans la France du Second Empire, Série « Conférences et Séminaires », n° 49, Observatoire Musical Français, 2013, p. 81-90.

Pour le site flaubert.univ-rouen : contributions sur la musique (Madame Bovary, Salammbô, La Tentation de saint Antoine, Trois Contes) ; compte rendu littéraire ; transcriptions de brouillons manuscrits de Bouvard et Pécuchet, 2008-2013.

« Le bovarysme à l’épreuve de la musique », Fabula-LHT, no 9, « Après le bovarysme », M. Macé (dir.), en ligne, 2012.

« Madame Bovary en chansons : la revanche musicale d’Emma sur Flaubert », Eidôlon, n° 94, « Chanson et intertextualité », Céline Cechetto (dir.), Presses Universitaires de Bordeaux, 2011, p. 82-90.

Collaboration avec la Presse Musicale Internationale : Rencontre avec Philippe Boesmans (compositeur) ; Entretien avec Jean-Jacques Nattiez (musicologue), 2009.

« Mélodies et sentiments : l’empoisonnement musical d’Emma Bovary »Revue Flaubert, n° 8, « Madame Bovary, encore », Y. Leclerc et J. Azoulai (dir.), en ligne, 2008.

Communications non publiées

Colloques, séminaires et journées d’étude

« La responsabilité de l’écoute : une histoire des oreilles d’Emma Bovary », Séminaire de Master 2 « Relire les Classiques », Université de Rouen, 2 mars 2016.

« Nommer, représenter, stimuler l’imagination auditive : entre l’écoute et la lecture », Journée d’études « Musique imaginaire et imagination auditive », 20 mai 2015, Université de Rouen.

« La musique abandonnée. Flaubert et le renoncement musical », Journée d’études « Le musicien raté », 24 mai 2014, Paris-Sorbonne.

« Sur les marches du chant : démarches harmoniques de quelques tubes », Colloque international « L’intime et le collectif dans la chanson des XXe et XXIe siècles », Université d’Aix-en-Provence, 22 mai 2014.

« Flaubert et l’épreuve musicale des corps », Journées d’étude « Figure(s) du musicien : corps, gestes, instruments en texte », Université de Toulouse II-Le Mirail, 15-16 juin 2013. À paraître dans les actes, en ligne, 2014.

« La musique est-elle bête ? », Colloque « Bouvard et Pécuchet de Flaubert, roman et savoirs », Université de Rouen, 8 mars 2013. À paraître dans la Revue Flaubert, n° 14, 2014.

« Flaubert, Beethoven de la prose française ? Malentendus et questionnements autour de l’idée de musicalité d’une écriture romanesque », Séminaire doctoral du CRAL, EHESS, Paris, 19 mars 2012.

« (Dé)composer Madame Bovary : perspectives théoriques de la mise en musique multiple d’un roman », Journée d’études « Quand la musique entre dans nos recherches », EHESS, Paris, en ligne, 9 avril 2009.

Conférences

Flaubert et la musique « à demi perdue », Conférence pour les Amis de Flaubert et Maupassant, Rouen, 4 juin 2016.

Présentation orale du concert « De la musique autour de Flaubert », Chapelle du CHU de Rouen, 4 octobre 2014.

Conférence « Flaubert mis en musique », Musée Flaubert et d’Histoire de la médecine, Rouen, 27 septembre 2014.

« Apparitions littéraires de la musique », Émission Radio Thésards, Entretien avec David Christoffel, France Culture Plus, mis en ligne en mars 2014.

« Flaubert et la musique, vraiment ? », Rencontre à la librairie Les Mondes Magiques, Rouen, 31 janvier 2014.

« Flaubert serait-il musical ? La musique comme contenu, analogie et réception d’une œuvre littéraire », Séminaire Musique et littérature, École Normale Supérieure, Rue d’Ulm, Paris, 14 janvier 2013.

« Ce qu’un roman fait de la musique » / « Ce que la musique fait d’un roman », Séminaires d’histoire de la musique, Université Inter-Âges de Basse-Normandie, Deauville, avril et mai 2009.

« L’univers musical d’Emma Bovary », Concert littéraire, CRR de Caen, 27 mars 2008.

Organisation scientifique

Coorganisateur, avec Amandine Lebarbier, de la Journée d’études « Écouter est un art. Figures d’auditeurs au XIXe siècle », Université Paris Ouest Nanterre La Défense, 13 janvier 2017.

Organisateur de la Journée d’études « Musique imaginaire et imagination auditive », Université de Rouen, 20 mai 2015.

Commissaire de l’exposition « Emma Bovary à l’Opéra de Rouen », Théâtre des arts de Rouen, printemps 2015, dans le cadre de l’événement « Flaubert dans la ville ».

Coorganisateur de la Journée des doctorants du CÉRÉdI (2012 et 2013).

Engagement associatif et administratif

Représentant élu des doctorants au Conseil Interrégional des Écoles Doctorales de Normandie Université (2013-2014).

Représentant élu des doctorants au Conseil de l’École Doctorale HMPL (2012-2014).

Créateur (2012) et administrateur, avec Hadrien Simon, de la Page Facebook Doctorants de Normandie Université.


Visites

15 aujourd'hui
117 hier
470538 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés