Florence Davaille


Membre associé du CÉRÉdI

PRAG au département de lettres modernes de l’Université de Rouen

Docteure en langue et littérature françaises de l’Université de Paris IV (département de langue française). Sujet : « Ces mots qui secrètent les choses : écriture de la présence dans la poésie de Jules Supervielle, poète franco-uruguayen. » Direction : Pierre Cahné.

Agrégée de lettres modernes (promotion 1990)

Titulaire d’une licence d’anglais (Université Paris IV) et du Certificate of Proficiency (Université de Londres à Paris)

Complément de spécialisation post-doctoral sur les littératures francophones des Amériques.

Directrice de la collection "Franco-Amériques" des Presses de l’Université de Rouen et du Havre (PURH).
Premier volume : Naïm KATTAN, Théâtre (1970-2014). Informations sur http://purh.univ-rouen.fr

Enseigne la stylistique, les littératures française et francophones des Amériques (Québec, Caraïbes, notamment) et les arts d’écrire (atelier d’écriture, techniques d’expression).

Domaines de recherches : littératures française et francophones des Amériques (Québec, Caraïbes, sociétés multiculturelles) ; stylistique ; poésie des XIXe, XXe, XXI siècles ; réseaux intellectuels de la NRF et transatlantiques ; épistolaire : édition et analyse ; édition critique ; critique génétique.

Chantiers de recherche actuels :

- Etude des dynamiques de création (Genesis, 30, 2010) en littérature française et dans les littératures francophones des Amériques (critique génétique/stylistique) : Supervielle (poésie, roman, théâtre ; France/Amérique du Sud), Rina Lasnier (poésie ; Québec), Pierre Perrault (poésie, cinéma ; Québec), Emile Ollivier (roman ; Haïti/Québec).

- Projet « Correspondances transatlantiques : édition, analyse. » 1/ Edition de la correspondance entre Jean Paulhan et Jules Supervielle. 2/ Membre de l’équipe franco-québécoise d’édition de deux correspondances de Pierre Perrault, poète et cinéaste québécois, avec deux critiques de cinéma français (coordination du projet), pour la collection « Franco-Amériques » des PURH. Partenariats PURH, IRHIS, ERIAC, CÉREDI.

- Participation au Dictionnaire de l’autobiographie, dir. Françoise Simonet-Tenant, CEREDI : articles Paulhan (France), Laferrière (Haïti/Québec), Condé (France), Ollivier (Haïti/Québec), Saint-Denys-Garneau (Québec), Tremblay (Québec).

- Comme membre associée de l’ITEM, Institut des Textes et des Manuscrits Modernes, équipe « manuscrits francophones », participation aux travaux du groupe Kourouma (volet québécois et analyse génétique) ; membre du comité de rédaction de la revue Continents manuscrits.

Formation.
Baccalauréat S ; classes préparatoires à l’E.N.S. Ulm-Sèvres (khâgne classique, option lettres modernes) au lycée Fénelon, Paris 75005 ; cursus universitaire en lettres modernes : licence à l’Université de Paris VII ; maîtrise, D.E.A., doctorat en langue française à l’Université de Paris IV ; licence d’anglais à Paris IV, Certificate of Proficiency à l’Université de Londres à Paris, séminaires de maîtrise en anglais (en auditeur libre) à l’Université de Paris III, trois universités d’été à Oxford et Yale University, U.S.A. ; formation post-doctorale sur les francophonies des Amériques (stages et séjours à Ottawa, Calgary, Toronto, Montréal) ; formation aux ateliers d’écriture (A.L.E.P.H., France, et Université Macguill, Montréal) ; complément de formation en critique génétique (membre de l’Institut des Textes et des Manuscrits Modernes, groupe « génétique et linguistique », pendant quatre ans).

Autres affiliations institutionnelles.
Centres de recherches :
ITEM, Institut des Textes et des Manuscrits Modernes, Paris, équipe "manuscrits francophones" (génétique et style, génétique et littératures francophones)
ERIAC, "Équipe de Recherche Interdisciplinaire sur les Aires Culturelles", EA4307, Université de Rouen (Amériques francophones et aires culturelles)
CRILCQ, Centre de Recherche Interuniversitaire sur la Littérature et la Culture Québécoise.
Associations :
Société des Lecteurs de Jean Paulhan (SLJP)
Association Internationale de Recherche sur l’Épistolaire (AIRE), membre du conseil d’administration
Association Française des Etudes Canadiennes (AFEC), membre du conseil d’administration
Association Internationale des Etudes Québécoises (AIEQ)
Institut des Amériques, Paris (IDA).

Liste des publications, communications, conférences :

PUBLICATIONS

A. Littérature française.

Articles parus dans des revues comportant un comité de lecture.

- "Oublieuse mémoire de Jules Supervielle, ou le "style flou" : étude des poèmes liminaires", revue Arob@se (http://www.liane.net/arobase), "Mémoire, Histoire / Memory, History", vol. 2, n°1, 1997.

- "L’œuvre comme lieu de passages et de frontières culturels : le cas de Jules Supervielle. La médiation "par sympathie", in Revue de littérature comparée, Actes du colloque (15-16-17 Octobre 1998) « Frontières et passages interculturels », Presses Universitaires de Rouen, 1999.

- « De la lettre à la lettre en poésie : poétique de la voix dans l’œuvre de Jules Supervielle », Actes du colloque de l’AIRE 2005 « Lettre et poésie », Revue de l’AIRE, éditions Champion, 2005.

- « Comment devient-on un « poète de la NRF » ? Les hommes de la Revue, leur lettre et Jules Supervielle », revue Epistolaire (ancienne revue de l’AIRE), n° 34 "L’épistolaire à la NRF", éditions Champion, 2008.

Articles publiés dans des ouvrages collectifs.

- « Julio Supervielle / Jean Paulhan : quel(s) lieu(x) commun(s) ? », Jean Paulhan et les poètes, dir. Claude Pérez, Presses universitaires de Provence, juin 2004.

- « Pratique de la note dans les correspondances privées du XXe siècle : Jean Paulhan à ses destinataires », Notes, dir. Jean-Claude Arnould / Claudine Poulouin, , Presses Universitaires de Rouen et du Havre, 2008.

- « Jules Supervielle : au-delà du simple et de l’intuitif. », Jules Supervielle aujourd’hui, dir. Sabine Dewulf, Presses de l’Université de Pau, 2009.

EN ATTENTE D’ÉDITION :
- « La correspondance comme avant-texte de l’oeuvre et épistémologie de la création : l’exemple des conversations épistolaires entre Jean Paulhan et Jules Supervielle . »
- « Présences de Port-Cros dans l’univers de Jules Supervielle (ou la question de l’autobiographique dans son œuvre) », Les vacances de la N.R.F. : Jean Paulhan à Port-Cros, dir. Claire Paulhan.

B. Littératures francophones des Amériques.

Articles publiés dans des revues comportant un comité de lecture.

- "L’interculturalisme en revue : l’expérience de Vice versa", revue Voix et images, Montréal, mai 2007.

- « Rina Lasnier (poétesse québécoise) : Journal d’un voyage sur la Côte Nord », revue Littoral, Sept-Iles, Québec, automne 2008.

- « Un exemple d’ « engagement linguistique » en communauté francophone : la question du joual au Québec dans les années 1960/1970 (le théâtre de M. Tremblay, le roman de J. Godbout) », in Une francophonie plurielle : langue, idées, cultures en mouvement, revue Etudes romanes, n°59, Museum Tusculanum Press, Université de Copenhague, Danemark, 2009.

À PARAÎTRE (article accepté, numéro en cours de composition) :

- « Les dessous de la littérature : quand Georges-André Vachon pousse Ahmadou Kourouma à récrire Les Soleils des indépendances. », Etudes françaises, Université de Montréal (2014).

Articles publiés dans des ouvrages collectifs :

- « Ecrire dans la langue seconde : l’expérience d’Alison LEE STRAYER dans son roman, Jardin et prairie », Des cultures en contact, dir. Jean Morency / Hélène Destrempes / Denise Merkle / Martin Paquet, éd. Nota Bene, Collection Terre américaine, Moncton, 2004.

- « Quand une langue dominée tente de devenir dominante : l’affaire du joual dans les années 1960-70 au Québec. », Langues dominantes / Langues dominées », dir. Laurence Villard, Presses Universitaires de Rouen et du Havre, 2008.

À PARAÎTRE en 2014 (articles acceptés, volumes sous presse) :

- « De la documentation au style : écriture de Pierre Perrault. A propos d’un folio manuscrit du recueil Gélivures. », in Pierre Perrault, cinéaste de la réalité et de la parole, dir. Michel Marie et Juliana Aranjo, Presses de la Sorbonne Nouvelle.

- « Des lieux réels aux Cornouailles imaginaires. Géographie et cartographie de Pierre Perrault. », in Cartographies du Nord, dir. Maria Walecka-Garbalinska et Daniel Chartier, Presses Universitaires du Québec, collection « Droit aux Pôles » du Laboratoire Imaginaire du Nord de l’UQAM.

EN ATTENTE D’ÉDITION :

- "Aux marches du Nord : Franz Hellens (écrivain belge) entre deux clairs-obscurs."
- "Pour une grammaire de l’imaginaire du Nord : le texte de théâtre (étude de Sommeil d’hiver de M.- C. Blais, dramaturge et romancière québécoise). »
- « Gabrielle Roy et la France : pour une nouvelle sensibilité dans les rapports entre la France et le Québec. »
- « Les « Filles du Roy » dans la littérature moderne et contemporaine : quelles réécritures ? Enquête sur les récritures contemporaines de l’événement et analyse du Premier jardin d’Anne Hébert. »

Introduction à des ouvrages collectifs

Introduction au volume Pierre Perrault, l’homme de parole, dir. R. Laliberté, publication de l’Association Internationale d’Etudes Québécoises, Québec, 2011 (à la suite du colloque d’hommage organisé en 2009 à Montréal).

Parutions sur des sites internet.

Enregistrement sonore de « Je construis des architectures carnivores : à propos d’un imaginaire nordique dans la poésie de Paul-Marie Lapointe. », www.banq.ca, communication à la journée d’échanges scientifiques « Paul-Marie Lapointe », Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), Montréal, 20 février 2009.

COMMUNICATIONS À DES COLLOQUES/ JOURNÉES D’ÉTUDE/ SÉMINAIRES

1. (août 1998), « La correspondance Paulhan / Supervielle : une présentation synoptique », colloque « Jean Paulhan » de Cerisy-la-Salle organisé par Claude Pérez, soirée "jeunes chercheurs".

2. (octobre 1998), "L’œuvre comme lieu de passages et de frontières culturels : le cas de Jules Supervielle. La médiation "par sympathie", colloque "Frontières et passages interculturels ", CÉREDI, Rouen, 15-16-17 octobre.

3. (déc. 2001), « Texte plurilingue / Contexte interculturel : la revue Vice Versa et la réflexion sur « l’interculturalisme » au Québec dans les années 1980-90 », colloque de Rouen organisé par l’IPEC / ERIAC, « Textes et contextes culturels », 14-15 déc.

4. (nov. 2001), « Les « deux solitudes » à l’heure de l’hybridité culturelle : Jardin et prairie d’Alison LEE STRAYER, écrivaine canadienne bilingue (comprenant le compte-rendu d’un entretien avec l’écrivaine) », colloque de Grenoble (Université Stendhal), « Francophonie et anglophonie », dir. Hélène Greven, 29-30 novembre.

5. (août 2002), « Ecrire dans la langue seconde : l’expérience d’Alison LEE STRAYER dans son roman, Jardin et prairie », colloque de Moncton, Nouveau Brunswick, Canada, « Expériences interculturelles en Amérique Francophone ».

6. (avril 2003) « Julio Supervielle / Jean Paulhan : quel(s) lieu(x) commun(s) ? », colloque « Jean Paulhan et les poètes » (organisateurs : Claude Pérez et Béatrice Bonhomme), Nice.

7. (nov. 2003) « Quand une langue dominée tente de devenir dominante : l’affaire du joual dans les années 1960-70 au Québec. », colloque « Langues dominantes / Langues dominées », organisé par l’ERAC, Université de Rouen.

8. (sept. 2004) « Présences de Port-Cros dans l’univers de Jules Supervielle (ou la question de l’autobiographique dans son œuvre) », à l’occasion d’un colloque organisé par Claire Paulhan sur « Les vacances de la N.R.F. : Jean Paulhan à Port-Cros », à Port-Cros, île de la Méditerranée.

9. (février 2005) « De la lettre à la lettre en poésie : poétique de la voix dans l’œuvre de Jules Supervielle », colloque de l’AIRE 2005, Paris, Université Paris IV, dir. Geneviève Haroche, « Lettre et poésie ».

10. (mai 2005) « Pratique de la note dans les correspondances privées du XXe siècle : Jean Paulhan à ses destinataires », colloque organisé par le CÉREDI, Université de Rouen, (dir. Jean-Claude Arnould / Claudine Poulouin) : « Notes ».

11. (nov. 2005) Participation au colloque "L’expérience transculturelle de Vice Versa", organisé à l’Université « Santo Pio V », Rome, Italie, par Anna Paola Mosetto, de l’ Université de Turin, le 25 novembre.

12. (décembre 2005) « D’une édition à l’autre : les métamorphoses du recueil poétique chez Jules Supervielle, ou comment construire un monument à la métamorphose ? » Journée d’étude organisée par le CÉREDI, Françoise Court-Pérez, Rouen, le 9 décembre 2005.
13. (avril 2006) « Aux frontières du Sud : les « brumes du Nord » de Franz Hellens. Pour la définition d’un réseau entre le clair et l’obscur. » Colloque « Couleurs et lumières du Nord », organisé par le Laboratoire « Imaginaire du Nord », Daniel Chartier et Maria Walecka-Garbalinska, Stockholm, Suède.

14. (22 mars 2007) "Editer le non-dit : comment l’édition contemporaine d’une correspondance gère-t-elle l’ellipse épistolaire ?", colloque "Editer les correspondances", CÉREDI / AIRE, Rouen, 22, 23 mars 2007

15. (23 mars 2007) Table ronde : Présentation de l’Institut Mémoire de l’Edition Contemporaine et du fonctionnement du fonds Jean Paulhan. (à la demande de l’IMEC)

16. (29 mars 2007) "Le Nord et ses styles : pour une grammaire du Nord appliquée au texte de théâtre (M.C. Blais)", colloque "Identités du Nord", IPEC, Université de Rouen et Laboratoire "Imaginaires du Nord", UQAM, 29, 30, 31 mars 2007.

17. (1er et 2 février 2008) "Être au monde en artiste : Jules Supervielle au-delà du simple et de l’intuitif."
colloque, "Jules Supervielle aujourd’hui", Oloron-Sainte-Marie, organisée par la mairie d’Oloron et l’Association des Amis de Jules Supervielle.

18. (4 avril 2008) « Naissance d’un "poète de la N.R.F. : Jules Supervielle et son dialogue avec Gide, Valéry, Rivière et Paulhan. », communication à la journée d’étude organisée par l’A.I.R.E. : "L’épistolaire à la Nouvelle Revue Française", dir. Françoise Simonet-Tenant, Université de Paris XIII.

19. (juin 2008) "A l’ombre des littératures amérindiennes en émergence : le postulat d’un Québec nordique et métissé.", colloque de l’AFEC, "Le Québec, laboratoire culturel et politique : quel renouvellement depuis la Révolution Tranquille ?", Bordeaux.

20. (20 février 2009), « Je construis des architectures carnivores : l’imaginaire du Nord dans la poésie de Paul-Marie Lapointe. », journée d’échanges scientifiques « Paul-Marie Lapointe, BAnQ, Montréal, Québec, Canada.

21. (20 mai 2009), « Cornouailles de Pierre Perrault, cinéaste-poète québécois : du poème au film. », colloque « Pierre Perrault », 19-20 mai 2009, organisé par l’Association Internationale des Etudes Québécoises, à l’UQAM, Montréal, Québec, Canada.

22. (septembre 2010), « Gabrielle Roy et la France : pour une nouvelle sensibilité dans les rapports entre la France et le Québec. », colloque Hector Fabre, Société d’Histoire du Québec, Québec, Assemblée nationale.

23. (novembre 2010), « Pour une stylistique appliquée : pratique de l’atelier d’écriture à l’université en licence de lettres modernes », colloque « Pratiques de l’écriture littéraire à l’université », Cergy-Pontoise, organisé par Violaine Houdard-Mérot et Christine Mongenot, Centre de recherche « Textes et francophonie ».
La communication a rebondi sur une participation aux ateliers d’écriture de Cerisy-la-Salle, été 2011.

24. (25 mai 2011), « Une question de poésie : les relations de Jules Supervielle, poète franco-uruguayen, et de Jean Paulhan, son éditeur, d’après leur correspondance (1928-1960). », journée d’étude « L’épistolaire, archive de la création », organisé par Brigitte Diaz, Université de Caen.

25. (28-30 mars 2012), « Construire un lieu militant : les Cornouailles imaginaires de Pierre Perrault », colloque "Vers une cartographie du Nord", Laboratoire "Imaginaire du Nord", CRILCQ, UQAM, Montréal.

26. (13-16 juin 2012), « Ruptures dans la société québécoise contemporaine : quelle image dans La brûlerie, roman d’Emile Ollivier ? », colloque de l’AFEC, Association Française des Etudes Canadiennes, Nice.

27. (début octobre 2012) « Les études québécoises à Rouen : bilan et perspectives », Premiers états généraux des Etudes Québécoises en Italie, Université de Bologne, CISQ.

28. (2 novembre 2012) « Les études québécoises au sein des études francophones : essai d’épistémologie », Conférence inaugurale du nouveau Centre d’Etudes Québécoises et Franco-Canadiennes de l’Université de Londres (déplacement financé par le CEREDI).

29. (16 novembre 2012), « Le rapport à la "norme linguistique française" chez quelques poètes québécois contemporains de la Révolution Tranquille : quelles traces dans les manuscrits ? Étude des lexiques de Rina Lasnier et de Pierre Perrault », Journée d’étude « Bien écrire / mal écrire : écrire en « périphérie » de la norme », dir. Olga Anokhina, Florence Davaille, Hervé Sanson, ITEM, Paris.

30. (24 novembre 2012), « De la documentation au style : écriture de Pierre Perrault. A propos d’un folio manuscrit du recueil Gélivures. », colloque « Pierre Perrault, cinéaste de la réalité et de la parole », dir. Michel Marie (Paris III-Sorbonne nouvelle) et Juliana Aranjo (Brésil).

31. (mars 2013) « La littérature québécoise, entre Europe et Amérique. » Journée de la francophonie organisée à Rouen par Saholly Letellier, département d’histoire.

32. (mai 2013), « Du vécu aux idées : Supervielle dans la vie intellectuelle des années 1930 à 1960 d’après sa correspondance avec J. Paulhan », Université de Paris IV, Journée des doctorants organisée par Sophie Fishbach sur le thème « J. Supervielle à la croisée des chemins : le « hors-venu » sur la scène littéraire. »

33. (juin 2013) « Les Filles du Roy dans la littérature québécoise ; quelles réécritures dans la période moderne et contemporaine ? », colloque « Les Filles du Roy,
Mères de la Nation québécoise.
Commémoration pour le 350e anniversaire du premier départ de la décennie 1663-1773. » Centre Franco-Québécois sur les Lieux de Mémoire Communs, Paris.

34. (novembre 2013), « Les manuscrits des Soleils des indépendances d’Ahmadou Kourouma retrouvés à Montréal », séminaire de l’ITEM, Paris.

35. (21 mars 2014) « Du roman à l’écriture dramatique : genèse du théâtre d’Ahmadou Kourouma », Journées de la francophonie, Limoges.

36. (5 juin 2014) « La genèse du théâtre de Jules Supervielle : entre malléabilité du texte et permanence du style. », Journées d’étude internationales sur les « Genèse du texte théâtral en français et diversité culturelle » dir. Florence Davaille, ITEM/CÉREDI, Rouen.

CONFÉRENCES

À l’étranger :

- (mars 2003) " L’engagement linguistique" en communauté francophone : M. Tremblay et la génération du joual dans les années 1960-1970 , conférence (organisée par Lise Toft), journée de la « Francophonie », Université de Copenhague, Danemark, département d’Etudes Romanes, 21 mars 2003.

- (novembre 2006) Conférences données, en tant que "professeure invitée" à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) en novembre 2006 :
"L’imaginaire du Nord et la question du style : y a-t-il une grammaire de l’imaginaire du Nord ? " (à partir de textes de H. Michaux, G. Roy, B. du Boucheron.)
"Epistolaire et théorisation littéraire : la lettre et le débat d’idées".
"La poésie française entre modernes et anti-modernes : l’exemple de Jules Supervielle."

- (novembre 2006) Université de Sherbrooke (Centre Anne Hébert, dir. Nathalie Watteyne) : "Style et genèse : l’approche du texte littéraire par la critique génétique et la stylistique".

- (mars 2013), Université de Sherbrooke, Centre d’Analyse et de Traitement Informatique du Français Québécois : « La critique génétique : enjeux et perspectives ».

En France :

- (10 avril 2007) "Le français , l’anglais et les autres langues : la question linguistique dans le Québec contemporain", (l’utilisation des langues en littérature canadienne francophone dans le contexte de la loi 101, conférence d’1h30), séminaire sur "Le conflit des langues" (Equipe de Recherche Interdisciplinaire sur les Aires Culturelles, Rouen).

- (mai 2008) "Esthétiques du Nord : Anne Hébert et sa génération", conférence dans le cadre du séminaire de littérature québécoise donné par D. Chartier, titulaire de la Chaire de littérature québécoise contemporaine, Université Paris III.


Visites

39 aujourd'hui
131 hier
470335 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés