JE L’auctorialité « fantôme » de Catherine Bernard – 22 novembre 2017

vendredi 10 novembre

L’auctorialité « fantôme » de Catherine Bernard

Journée d’étude organisée par Claudine Poulouin
Mercredi 22 novembre 2017
Salle de l’IRIHS

La réédition des Œuvres de Catherine Bernard par Franco Piva ainsi que l’Anthologie des femmes dramaturges (1650-1750) par Perry Gethner, dans les années 1990, ont fait apparaître Catherine Bernard comme une figure forte du paysage littéraire de la fin du XVIIe siècle. « Bernard », comme elle se nomme elle-même, demeure pourtant invisible dans l’histoire littéraire tant la poursuit la réputation d’une auctorialité « fantôme » dont Voltaire, le premier, a lancé l’idée… au bénéfice de Fontenelle.

Programme

9 h 30 – Introduction à la journée – Claudine POULOUIN : « La force d’une fausseté signée Voltaire »

10 h – Edwige KELLER-RAHBÉ, Université de Lyon 2 : « Une carrière d’autrice à l’épreuve du sceau de sa majesté : les privilèges d’impression de Catherine Bernard »

Pause café

10 h 45 – Monika KULESZA, Université de Varsovie : « L’autonomie d’Iris, l’automne de Calliope l’invincible. Réflexion sur Catherine Bernard »

11 h 30 – Perry GETHNER, Oklahoma State University : « Fontenelle et Catherine Bernard collaborateurs sur Laodamie ? »

Déjeuner

14 h – Françoise GEVREY, Université de Reims : « L’interaction du romanesque et du merveilleux dans Inès de Cordoue »

14 h 30 – Sophia MEHRBREY, Université de Rouen : « La voix juvénile dans Frédéric de Sicile »

15 h – Claudine POULOUIN, Université de Rouen : « La Relation de l’Île de Bornéo. Catherine Bernard et Fontenelle deux “esprits fiers et indépendants” contre la barbarie »



Visites

47 aujourd'hui
93 hier
304006 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés