Juges et criminels dans la narration brève du XVIe siècle


Publication en ligne des actes des journées d’étude tenues à Rouen les 25 et 26 février 2010, dans le cadre du projet ANR Juslittera

Ces journées d’étude s’inscrivent dans le cadre du projet ANR-08-CREA-003 Juslittera, « Création littéraire et discours juridique en France du Moyen Âge à l’aube des Lumières » initié en 2008, sous la direction de Bernard Ribémont (Université d’Orléans). Elles s’intéressent à un domaine particulier de la création littéraire au XVIe siècle, les œuvres relevant de la « narration brève » souvent dues à des auteurs appartenant de près ou de loin à l’univers juridique, et qui mettent en scène les figures du juge et du criminel. Les journées d’étude ont pris la forme de présentations de recherches en cours suivies d’une discussion collective. Les textes ont ensuite été définitivement élaborés par les contributeurs pour produire le présent volume.

Table

Jean-Claude Arnould, Présentation

Valerio Cordiner, Université de la Sapienza : « ‘Il joüoit de son estat comme d’un baston à deux bouts’ : portraits de juges dans l’œuvre de Noël du Fail »

Nicolas Le Cadet, docteur Université Lyon II-ENS LSH, « Le portrait du juge idéal dans les Contes et Discours d’Eutrapel »

Bruno Méniel, Université de Rennes, « Juges et criminels chez Noël du Fail »

Bénédicte Boudou, Université d’Amiens, « ‘Quand le roi est prêt au crime’, étude de l’Histoire tragique 1 de Pierre Boaistuau »

Tamara Valcic-Bulic, Université de Novi Sad, « La vision de l’homme et de la justice : Yver-Poissenot »

Witold Pietrzak, Université de Lodz, « Le sentiment de culpabilité dans le récit bref au XVIe siècle »

Jean-Claude Arnould, Université de Rouen : « Juges et criminels dans les canards criminels »

Katarzyna Anna Kula, doctorante Université de Lodz, « Entre la brièveté et l’hypotypose : les criminels dans les histoires diaboliques XVIe-XVIIe siècles »

Estelle Ziercher, docteur, Université de Paris IV, « Représentations du sujet criminel, entre facétie et pathétique »

Nicolas Kies, doctorant Université de Paris IV-ENS, « ‘De fol juge breve sentence’ : parole du juge, parole facétieuse dans les ‘discours bigarrés’ (Du Fail, G. Bouchet, Cholières) »

Marie-Claire Thomine, Université de Paris IV, « Le bon mot sur l’échafaud »


http://ceredi.labos.univ-rouen.fr/p...

Visites

17 aujourd'hui
160 hier
371335 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés