L’instant fatal


Publication en ligne des actes du colloque international « L’instant fatal au Moyen Âge et à la Renaissance », Université de Rouen, 13 et 14 décembre 2007 (mis en ligne en janvier 2009)

Ces études sont issues du colloque organisé à Rouen les 13 et 14 décembre 2007 par le Centre d’Études et de Recherche Éditer/Interpréter de l’Université de Rouen et le Groupe d’Étude Moyen Âge/Seizième de l’Université de la Manouba, dans le cadre d’un partenariat qui dure depuis plusieurs années, et qui a déjà été illustré par le colloque international « D’une rive à l’autre » à l’Université de la Manouba, les 13 et 14 avril 2006.

L’instant crucial, le point critique, la minute de vérité, le moment décisif, autant d’avatars du motif auquel s’intéressent les travaux que nous présentons ici. C’est l’infime fraction de temps, désignée dans le cadre où elle s’insère comme celle où tout se décide, où tout peut basculer, où le vécu et le ressenti parviennent à leur plus grande acuité.

Les chercheurs des deux rives de la Méditerranée, spécialistes du Moyen Âge et de la Renaissance, ont tenté de définir comment s’exprime cet instant crucial, comment il est représenté dans les œuvres historiques et littéraires, et quelles perspectives ouvre cette représentation.

Table

Jean-Claude Arnould, Présentation

Amel Labyed, doctorante Paris III-La Manouba, « L’heure fatale dans les tragédies du XVIe siècle »

Alia Baccar, La Manouba, « Quand l’heure fatale sonne à la cour des Valois. Interprétation de Mme de Lafayette »

Isabelle Bétemps, Rouen, « L’heure fatale dans les lais lyriques courtois de Guillaume de Machaut »

Zinelabidine Ben Aïssa, La Manouba, « Voir de loin, voir de près dans les Lais de Marie de France : l’instant magique où l’image devient nette »

Brigitte Lourde, Rouen, « ‘Sur les deux heures après la minuict...’ : une écriture de la Saint-Barthélemy par La Popelinière »

Farouk Bahri, doctorant Paris XII, La Manouba, « La prophétie d’Hyante dans la Franciade de Ronsard, ou la transposition de l’enfer sur terre »

Nicolas Lenoir, Rouen, « L’heure fatale en abyme de la Chanson d’Aiquin

Jouda Sellami, La Manouba, « La rencontre amoureuse dans le Siège de Barbastre ou le bouleversement d’une destinée »

Abderrazak Sayadi, La Manouba, « L’heure fatale attendue par Calvin dans l’Advertissement contre l’Astrologie judiciaire et par Avicenne dans Réfutation de l’astrologie

Nicolas Lombart, Gabès /Orléans, « ‘Ce que les vieux n’avoient sceu, / Tu l’as peu / Parachever en une heure...’ : l’heure triomphale dans les cantiques de victoire du XVIe siècle »

Youssef El Alaoui, Rouen, « L’expulsion des Morisques à travers quelques instantanés littéraires et picturaux »

Gérard Milhe Poutingon, Rouen, « L’instant de la digression »

Zarah Chaouch, doctorante Rouen-La Manouba, « L’‘heure fatale’ dans l’œuvre de Clément Marot »

Michèle Guéret-Laferté, Rouen, « La représentation de la chute de Troie dans l’Iliade de Joseph d’Exeter ou l’esthétique du trompe-l’œil »

Jean Maurice, Rouen, « Le ‘coup douloureux’, instant fatal dans la Suite du Roman de Merlin »

Khedija Ajroud, La Manouba, « Les ‘moments décisifs’ dans la stratégie panurgienne »

Guy Demerson, Clermont-Ferrand, « Rabelais. Le passage critique de la billevesée horrifique à l’horrible exhibition du réel »

Claire Couturas, Rouen, « Les deux ‘meurtres’ de Caton : idéal éthique ou esthétique ? Réflexions sur l’heure fatale dans les Essais de Montaigne »


http://ceredi.labos.univ-rouen.fr/p...

Visites

10 aujourd'hui
160 hier
371328 depuis le début
7 visiteurs actuellement connectés