Le fantastique dans les musiques des XXe et XXIe siècles : musique de film, musiques actuelles et musique contemporaine - 23-24 mars 2015


Colloque organisé conjointement par l’Université de Rouen et l’Université Bordeaux-Montaigne.
23-24 mars 2015, Rouen et Bordeaux.

Comité scientifique et comité d’organisation
Cécile Carayol (MCF, Université de Rouen), Pierre Albert Castanet (Pr, Université de Rouen), Pascal Pistone (MCF, Université Bordeaux-Montaigne), Gérald Guillot (Université de Paris-Sorbonne)

À la frontière de l’étrange et du merveilleux, ou de l’horreur et de l’onirique, le fantastique qui introduit par essence le contexte du surnaturel, est emblématique d’innovations créatrices, de recherches et d’expérimentations sonores, instrumentales ou vocales, et de récurrences mélodico-harmoniques formant des cohérences esthétiques fortes que ce colloque propose d’analyser dans trois domaines essentiels de la musicologie des XXe et XXIe siècles : musique de film (originale), musique contemporaine et musiques actuelles.

De fait, le bouquet des artistes sera éclectique et diversifié de par la pluralité des contextes expressifs :
- Pour la musique de film (cinéma et / ou séries) : de James Bernard à Nathan Barr, en passant par Bernard Herrmann, Georges Auric, Danny Elfman, Jerry Goldsmith, John Williams, Angelo Badalamenti...
- Pour la musique contemporaine : d’Olivier Messiaen à Michael Levinas, en passant par Krzysztof Penderecki, Karlheinz Stockhausen, Iannis Xenakis, Marius Constant, Pierre Henry...
- Pour les musiques actuelles : musique chamanique amérindienne, musique soufie, Black Sabbath, Funkadelic, Antônio Carlos Jobim et Luiz Bonfá (Orfeo Negro), Claude Nougaro, Mark Snow (X- files), Andrew Lloyd Webber...

Concernant ces trois corpus, les thèmes abordés pourraient être notamment :
- Spécificités musicales d’un genre du fantastique : science fiction, fantaisie, épouvante, inquiétante étrangeté, onirisme, contes et légendes, opéras, Hörspiel...
- Codes et cohérences esthétiques : figure musicale du vampire, du fantôme, fantaisie épique, « effet boîte à musique » ...
- Expérimentations sonores (design sonore, électroacoustique...), instrumentales et vocale
- Influences, correspondances et formes de réflexivité d’un domaine à l’autre
- Nature et artifice, réalité – irréalité
- Effet déclencheur et fonction initiale des sources d’une musique à programme (livret, scénario, images, textes) dans les directions compositionnelles.

Le colloque sera organisé sur trois journées :

Deux journées les 23 et 24 mars 2015 à l’Université de Rouen sur la musique de film et la musique contemporaine, suivies par une journée au mois d’avril 2015 à l’Université Bordeaux-Montaigne sur les musiques actuelles.


Visites

47 aujourd'hui
93 hier
304006 depuis le début
5 visiteurs actuellement connectés