24 mars 2011 - Le siècle pastoral


Jeudi 24 mars 2011, Rouen, Maison de l’Université. Journée d’étude organisée par C. Poulouin (CÉRÉdI) et Ph. Chométy (PLH-ELH, Toulouse Le Mirail)

Comité scientifique : N. Dauvois, Ph. Chométy, J.-Ph. Grosperrin, C. Poulouin

Cette journée d’étude s’inscrit dans le projet d’édition des Oeuvres complètes de Fontenelle. Nous l’envisageons comme une rencontre avec Fontenelle, « berger moderne » sur lequel on a beaucoup daubé sans considération de son Discours sur l’Eglogue qui marque une rupture dans l’un des genres les plus vivants de la culture mondaine. C’est au regard de cette culture mondaine que nous entendons « le siècle pastoral » comme un âge d’or, un Eden perdu susceptible de qualifier un certain âge classique inscrit dans la longue durée (XVIe -XVIIIe siècles).

Genre mineur favorisant la collusion entre « simplicité antique » et « simplicité moderne » des ignorants (parmi lesquels il faut compter les femmes), la pastorale tient une place privilégiée dans l’élaboration du langage musical et dans la culture des « modernes » : en elle paraît la supériorité de la langue française sur la langue latine, de sa douceur polie et sociable sur l’âcreté misanthropique des pédants, du style simple sur le grand style à l’antique.

L’objectif de cette journée est de montrer commet la pastorale permet d’interroger le rapport à la nature de la société classique et de s’inscrire dans le renouveau actuel des études sur l’épicurisme qui abordent la question du « plaisir » d’un point de vue littéraire. Dans cette perspective, deux axes majeurs s’imposent :

- un axe générique qui envisage la pastorale comme catégorie polymorphe (églogue, élégie, idylle, pastorale dramatique, opéra, roman)

- un axe philosophique prenant en compte les questions relevant de la réflexion morale, de l’utopie, de l’épicurisme, ainsi que les rapports au christianisme.

D’une façon plus large, cette journée devrait permettre d’interroger les problèmes de la crise du lyrisme à l’âge classique, crise qui concerne aussi bien l’histoire et la musique que la théorie littéraire.


Visites

130 aujourd'hui
79 hier
297418 depuis le début
2 visiteurs actuellement connectés