Les émotions littéraires perçues, décrites, exploitées par les scientifiques - 6 novembre 2015


Les émotions littéraires perçues, décrites, exploitées par les scientifiques : neurosciences cognitives, médecine narrative, sociologie

Cycle « Les émotions littéraires : observatoire des pratiques contemporaines », journée I.

Vendredi 6 novembre 2015
Fonds Ricœur
83, bd Arago 75014 Paris

Organisateurs :
Pierre-Louis Patoine (PRISMES, Université Paris 3)
et Bérengère Voisin (CÉRÉdI, Université de Rouen/Littérature, Histoires, Esthétique, Université Paris 8)

Le cycle « Les émotions littéraires : observatoire des pratiques contemporaines » a pour visée de témoigner des lieux, des espaces, des pratiques dans lesquels l’individu peut faire aujourd’hui l’expérience des émotions littéraires.

D’une certaine manière, il s’agira de parler de la vitalité de la littérature, de ce qu’on peut en « faire » ailleurs qu’à l’école ou à l’université et en dehors, d’une lecture individuelle et privée.

Ce qu’on peut dire des formes de survivances (résistances ?) du littéraire dans l’espace collectif d’aujourd’hui et tout particulièrement du rôle qu’y jouent les émotions revient à interroger ce qui dans la littérature participe de la construction, par des pratiques spécifiques, d’un vécu commun, d’un monde partagé.

Il sera peut-être ainsi possible de mieux décrire la force d’une expérience esthétique au sens où Dewey la concevait : une expérience limitée dans le temps, mais qui résonne au-delà de ce temps, qui permet au sujet d’apprécier sa condition de vivant, « un des moyens par lesquels nous entrons, par l’imagination et les émotions […] dans d’autres formes de relations et de participations que les nôtres ».


Visites

94 aujourd'hui
118 hier
443350 depuis le début
7 visiteurs actuellement connectés