Les stratégies de destination large de la fiction narrative aux XVe et XVIe siècles et exposition « La Bibliothèque bleue de Normandie – 5-7 juin 2019

jeudi 9 mai

Les 5 et 6 juin à la MRSH de l’Université de Caen (Salle des Actes)
Le 7 juin à la Bibliothèque de Caen Alexis de Tocqueville (Auditorium)

Responsables de l’organisation :
Pascale Mounier, Université Caen Normandie (LASLAR EA 4256)
et Hélène Rabaey, Université Le Havre Normandie (GRIC EA 4314)

Présentation du colloque

S’il existe avant elle des œuvres pensées ou adaptées pour un public non savant, l’imprimerie fait naître l’idée d’une diffusion large possible des livres. Des auteurs et des éditeurs se mettent à inventer des stratégies de destination large. L’enquête porte sur des fictions de type narratif produites, traduites ou adaptées en français aux XVe et XVIe siècles en Europe. Elle s’appuie sur des indices tangibles de configuration d’un lectorat (paratexte, mise en chapitres, mise en page, etc.).

Comité scientifique

Jean-Claude Arnould (université de Rouen Normandie)
Pedro M. Catedra (université de Salamanque)
Silvia Fabrizio Costa (université de Caen Normandie)
Laurence Mathey (université Le Havre Normandie)
Pascale Mounier (université de Caen Normandie)
Hélène Rabaey (université Le Havre Normandie)
Marie-Claire Thomine (université Lille 3)

Présentation de l’exposition

Une exposition a lieu sur « La Bibliothèque bleue de Normandie » à la Bibliothèque Alexis de Tocqueville, où se tient une des journées du colloque. La Bibliothèque bleue, qui fleurit en Normandie de la fin du XVIIe au XIXe siècle, vulgarise en l’occurrence de manière manifeste et massive des manuels pratiques, des textes de piété et des fictions souvent composées à la fin du Moyen Âge et au XVIe siècle. Elle offre un cas intéressant, sur un large empan diachronique, d’élargissement du lectorat d’œuvres pensées au départ pour un public restreint.

contact : catherine.bienvenu@unicaen.fr

Programme



Visites

112 aujourd'hui
408 hier
370273 depuis le début
14 visiteurs actuellement connectés