Littérature et pédagogie, 1789-1830


Le colloque « Littérature et pédagogie, 1789-1830 », qui a eu lieu les 4 et 5 juin 2008 à la Maison de l’université à Mont-Saint-Aignan, a été organisé par le CÉRÉdI (équipe « Âge classique »), avec la participation du Musée national de l’Education

Le colloque a porté sur les liens qui s’établissent entre les belles-lettres et la pédagogie de la Révolution à la Restauration. Si les Lumières accordent une place prépondérante à l’enseignement et à la transmission du savoir, cette question revêt une importance particulière à la fin du siècle. La propagande du nouveau régime s’appuie sur une volonté de « régénération nationale » qui suppose une refonte des institutions et une redéfinition des champs de la connaissance. Il faut former de nouveaux citoyens, et la production littéraire devient indispensable à cette ambition. La Restauration poursuit et accélère cette diffusion de la connaissance. La confiance dans le livre s’accroît, notamment grâce au développement de techniques d’impression qui permettent à un plus grand nombre d’accéder aux textes. Ces changements imposent cependant une profonde transformation de l’objet littéraire.

Ont été étudiés des romans « pédagogiques », des périodiques éducatifs, des fabliers, des manuels patriotiques et des ouvrages scolaires, ainsi que la place de la littérature dans les programmes éducatifs. Ce colloque a ouvert un champ immense et peu exploré jusqu’ici, qui est pourtant essentiel dans la formation des canons de la littérature et de l’identité.

Table


La littérature dans les ouvrages pédagogiques

François Bessire (Université de Rouen), La littérature dans le programme de Bellechasse

Florence Boulerie (Université de Bordeaux), Les manuels patriotiques, naissance d’un genre pédagogique à la fin du XVIIIe siècle

Laetitia Perret-Truchot (IUFM, Poitiers) Le corpus d’auteurs français dans les programmes de lettres et dans le Noël et Delaplace de 1800 à 1830

Michel Termolle (HE-PHO, Bruxelles), La renaissance de l’Émile de Jean-Jacques Rousseau

Stéphanie Genand (université de Rouen), La Révolution ou la nécessité d’éduquer les femmes

La littérature comme pédagogie

Jean-Noël Pascal (Université de Toulouse), L’occasion fait les fabulistes pédagogiques : à propos d’une anthologie et de deux recueils parus en 1802 et 1803

Cristina Trinchero (Université de Turin), Agréable et utile : objets et objectifs du roman selon la Décade philosophique, littéraire et politique (1794-1797)

Laurence Vanoflen (Université de Paris-X), Littérature et pédagogie au tournant des Lumières : la part des femmes

Florence Lotterie (ENS-LSH Lyon), L’insistante figure de la femme savante au tournant du siècle et ses enjeux : l’exemple de Jouy et de Mme de Genlis

Catriona Seth (Université de Nancy-II), Les Petits Émigrés de Mme de Genlis : roman d’éducation et/ou roman d’émigration ?

Ces communications seront réunies en un volume qui sera mis en ligne début 2011 sur http://ceredi.labos.univ-rouen.fr/public/?litterature-et-pedagogie-1789-1830.html


http://ceredi.labos.univ-rouen.fr/p...

Visites

17 aujourd'hui
160 hier
371335 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés