Noémi Carrique


Doctorante

Directeurs de thèse : Sylvain Ledda en co-direction avec Florence Naugrette

Titre de la thèse : L’Héroïsation des figures d’assassins dans le théâtre romantique (1830-1848)

Inscrite en thèse en 2012

mail : noemi.carrique1@univ-rouen.fr

Résumé du projet de thèse

Les années qui suivent la Révolution française sont agitées par une dynamique sociale contestataire, par de grandes incertitudes politiques et traversées par de nombreux mouvements littéraires. Ces bouleversements qui jalonnent le XIXe siècle ne sont pas sans lien les uns avec les autres : l’idée que la littérature est profondément liée à la société qui la produit, initialement formulée par Bonald, est très ancrée dans les esprits du siècle. Quelles sont les différentes postures adoptées par les scènes romantiques françaises face à la norme, la loi et la morale, elles-mêmes mouvantes durant cette période de variations politiques et juridiques ? Nous souhaitons étudier ces rapports en analysant la représentation d’une figure très présente sur la scène, dans les journaux et dans la réalité du siècle : l’assassin. Les nombreux changements politiques de la période induisent une incertitude concernant les normes et les lois. Après la Révolution, qui a bouleversé les codes, les régimes successifs tentent d’en établir de nouveaux. Mais la période est aussi à la médiatisation de la délinquance et de la criminalité : même s’il n’y a peut-être pas, quantitativement, plus de criminels que sous l’Ancien Régime, ils sont davantage « mis en scène ». Les tentatives de constituer de nouvelles lois et des normes solides laissent apparaître plus nettement les contestations des exclus de ces normes et de ces lois. Notre travail se concentrera sur la représentation héroïsée des figures marginales dans le théâtre, et sur ce que cette héroïsation du hors-la-loi implique à la réception.

Formation universitaire

2012-2015 : Doctorante contractuelle à l’Université de Rouen et à l’Université Paris–Sorbonne (Paris IV). Thèse dirigée par Florence Naugrette et Sylvain Ledda : « L’héroïsation des figures d’assassins dans le théâtre romantique (1830-1848) ».

2011-2012 : Master 2 de Littérature française sous la direction de Florence Naugrette : « La scène du crime : étude des représentations du criminel dans le théâtre du XIXe siècle ».

2009-2010 : Préparation et obtention de l’Agrégation de Lettres modernes.

2008-2009 : Master 1 de Littérature française sous la direction de Florence Naugrette : « Jeux et enjeux de la mise en scène du théâtre de Georges Feydeau à travers l’étude de On purge bébé ! ».

2007-2008 : Licence 3 de Lettres modernes à l’Université Lumière Lyon II et élève à l’ENS.

2004-2007 : Classes préparatoires au lycée Henri IV, obtention du concours de l’ENS, section Lettres et Arts (rang 13).

2003-2004 : Obtention du baccalauréat Littéraire mention « Classe européenne allemand » et mention « Bien ».

Expériences professionnelles

Depuis 2015 : Professeur de français au collège Jacques Duclos à Vaulx-en-Velin (69).

2013-2014 : Mission d’enseignement dans le cadre du contrat doctoral : cours de littérature française du XVIIIe siècle « Nouveauté et subversion sur la scène des Lumières : une révolution avant la Révolution ? – Marivaux, Diderot, Beaumarchais » (Licence 1 de lettres modernes).

27-28 février 2013 : Intervention au Conservatoire d’Art dramatique de Haute-Normandie : deux jours de lecture dramaturgique de Cromwell avec la classe d’orientation professionnelle de Maurice Attias.

2012-2013 : Mission d’enseignement dans le cadre du contrat doctoral : cours sur « La jeunesse révoltée du drame romantique – Antony, Lorenzaccio, Ruy Blas. » (Licence 1 de lettres modernes)

2010-2011 :
- Secrétaire de rédaction pour le site d’information « Opinion internationale ».
- Éditrice d’une anthologie de textes littéraires, philosophiques et juridiques sur la peine de mort, paru en février 2012 aux éditions Michel Taube – Pierre Bonati.
- Apparitrice au CAPES de philosophie et à l’Agrégation d’Arts plastiques.

2009-2010 : Tutorat bénévole et préparation aux oraux blancs du baccalauréat de français d’élèves du lycée Marcel Sembat de Vénissieux.

2008-2009 : Assistance à la mise en scène de On purge bébé ! de Georges Feydeau par Laurent Brethome, avec la compagnie théâtrale du Menteur Volontaire.

Activités extra professionnelles

2016-2017 : Atelier théâtre au TNP de Villeurbanne, sous la direction d’Isabelle Randrianatoavina, de la maison des comédiens.

2014-2017 : Pratique du chant en cours particuliers et au sein de l’ensemble vocal « In Situ », dirigé par Claire Lapalu.

2011-2012 : Bénévolat pour l’association GÉNÉPI (Groupement Étudiant d’Enseignement aux Personnes Incarcérées). Propositions d’ateliers et de cours de soutien scolaire pour personnes détenues.

2010-2011 : Organisation et participation à un séjour d’étude de sept mois en Amérique latine : rencontre d’associations culturelles et sportives travaillant en faveur de l’éducation et de l’intégration sociale.

2007-2009 : Association EnScène : comédienne et assistante de projet pour Inventaires, de Philippe Minyana, Volutes, spectacle musical de Louise Amazan et Prometeo, de Rodrigo Garcia.

2005-2006 : Atelier théâtre du lycée Henri IV : comédienne et participation à la mise en scène de L’Opéra de Quat’sous, de Bertolt Brecht.

Publications - communications

« Le succès du crime sur scène avec Robert Macaire : modernité théâtrale et protestation sociale au XIXe siècle », Criminocorpus, revue hypermédia [En ligne], Varia, mis en ligne le 13 décembre 2012.

« Les bouffons du ‘roi manqué’ - Rôles des quatre fous dans Cromwell », communication dans le cadre de la journée d’étude C.P.G.E organisée par Claude Millet et le groupe Hugo à Paris VII, le 5 octobre 2013.

Participation au séminaire de Stéphanie Loncle « Culture et Justice » à l’Université de Caen – Basse Normandie. Communication sur l’état de mes recherches et hypothèses de travail, 3 avril 2014.

« L’attentat de Fieschi vu par la Gazette des tribunaux, un ‘drame judiciaire’, un héros ambivalent, un dénouement ‘terrible mais juste’ », participation au colloque « Gazette des tribunaux, laboratoire et miroir de la littérature (1825-1870) », organisé par Sylvain Ledda et Sophie Vanden Abeele-Marchal les 10 et 11 février 2015 à Rouen.

« Le sens du parricide dans les nuances de la fatalité : du Schicksalsdrama au mélodrame », dans Revoir la fin. Dénouements remaniés au théâtre (XVIIIe-XIXe siècles), sous la direction de Sylviane Robardey-Eppstein et Florence Naugrette, Classiques Garnier, coll. « Études sur le théâtre et les arts de la scène », série « Rencontres », 2015.

« Histoire du théâtre, histoire populaire : regard de Guizot sur les liens entre le peuple et la scène dans son Étude sur Shakspeare, 1821 », dans Peuple et théâtre, de Condorcet à Gémier, sous la direction d’Olivier Bara, Classiques Garnier, coll. « Études sur le théâtre et les arts de la scène », série « Rencontres », 2015.

« Les figures d’assassins dans le théâtre de Mérimée », dans Mérimée et le théâtre, Actes de la journée d’études du 28 novembre 2014 (Université Paris-Sorbonne), organisée par le CELLF (Université Paris-Sorbonne), le CÉRÉdI (Université de Rouen), le CRP19 (Université Sorbonne-Nouvelle), et la Société Mérimée. Textes réunis par Xavier Bourdenet et Florence Naugrette, (c) Publications numériques du CÉRÉdI, « Actes de colloques et journées d’étude (ISSN 1775-4054) », n° 14, 2015, URL : http://ceredi.labos.univ-rouen.fr/public/?les-figures-d-assassins-dans-le.html

« L’assassinat au boulevard du crime : enjeux de la représentation des figures homicides au mélodrame », journée d’étude sur l’interprétation du mélodrame, organisée par Roxane Martin le 20 mai 2016, publication à venir dans la Revue d’Histoire du Théâtre.

« L’histoire à coups de poignard : les personnages historiques homicides dans le théâtre romantique de la Restauration. Hugo, Mérimée, Dumas », pour un ouvrage collectif dirigé par François Vanoosthuyse, publication à venir.

En préparation

Organisation du colloque « Paradoxes du bourreau – Représentations des figures de l’exécuteur de justice, de Sade à Hugo », en collaboration avec Paul Kompanietz, doctorant à l’Université de Saint-Étienne, prévu pour 2018-2019.


Visites

7 aujourd'hui
149 hier
275371 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés