Parution – Revue des Sciences humaines – « Ce qui parle en moi » : l’étrangeté de la voix

mardi 23 avril

Parution du numéro 333 de la Revue des Sciences humaines intitulé « Ce qui parle en moi » : l’étrangeté de la voix, dirigé par Stéphanie Genand et Françoise Simonet-Tenant.

Ce numéro est consacré aux enjeux anthropologiques de la voix, aussi bien en littérature que dans les arts. Traversant les siècles et croisant les sciences humaines, la voix constitue un objet à la fois évident et insaisissable, constitutif de notre identité et fondateur de notre altérité. Explorer le continent vocal suppose donc d’interroger les apparitions de la voix, dans les œuvres et l’existence du sujet, mais aussi les disjonctions, sociales et sexuelles, dont elle s’accompagne.



Visites

112 aujourd'hui
408 hier
370273 depuis le début
14 visiteurs actuellement connectés