Soutenance de thèse - Nathalie petit - 5 décembre 2014


Nathalie Petit soutiendra sa thèse de doctorat

Les suppressions dans les brouillons de Madame Bovary de Gustave Flaubert

le vendredi 5 décembre 2014

à 14h,
à l’Université de Rouen, salle de réunion, IRSHS, Bâtiment de la Formation continue, Campus de Mont-Saint-Aignan,

devant un jury composé de
Michel Bernard (Paris III),
Stéphanie Dord-Crouslé (CNRS, Lyon),
Daniel Ferrer (CNRS, Paris),
Yvan Leclerc (Rouen, directeur).

Résumé
Une des spécificités admises du processus rédactionnel flaubertien est son intense mouvement de condensation. Le dossier de genèse de Madame Bovary témoigne de ces suppressions opérées par Flaubert lors de la rédaction. Après avoir proposé un historique et une description des différents manuscrits, nous les envisageons dans une perspective génétique, en tant qu’avant-texte, afin de repérer les folios qui seront considérés comme des brouillons et de délimiter ainsi avec précision notre corpus. Notre objet de recherche est, lui, restreint grâce à la définition de la suppression que nous proposons. Le deuxième temps de notre étude est consacré à l’inventaire, dans les brouillons de Madame Bovary, des suppressions supérieures ou égales à une unité du récit. La méthode que nous avons élaborée permet de les répertorier de manière exhaustive : elle se fonde sur l’examen systématique des folios et sur leur confrontation au texte édité. Afin que ce relevé soit exploitable, les passages abandonnés sont présentés de manière schématique, sous la forme de cartes d’identité dont la trame, issue de la définition de la suppression, est commune. Dans un dernier temps, les données relevées sont appréhendées dans la dynamique de l’écriture. Est considérée sa dimension interne, le geste scriptural, puis externe, l’acte de création : nous vérifions que la suppression constitue une pratique caractéristique du processus rédactionnel flaubertien et observons l’écriture proprement dite de ces passages abandonnés, puis nous examinons en quoi ils répondent originellement aux nécessités de la rédaction d’un roman et analysons ceux dont le style se distingue de celui du texte édité.


Brèves

8 octobre - Lusor in fabula : jeu vidéo et nouvelles frontières du récit – 7 et 8 novembre 2019

Lusor in fabula
jeu vidéo et nouvelles frontières du récit
7-8 novembre 2019
Université de (...)

1er octobre - « The Rediscovery of Epic Writing in France around 1500 » – 17-18 octobre 2019 – Berlin

The Rediscovery of Epic Writing in France around 1500. Negotiating Genre in a European Humanist (...)

1er octobre - Colloque « Port-royal, littérature et cinéma (XXe-XXIe siècles) » – 16 au 18 octobre 2019

Port-royal, littérature et cinéma (XXe-XXIe siècles)
Colloque international de la Société des (...)

12 septembre - Médée, par la Compagnie la Lumineuse – 14 octobre 2019

Médée, tragédie baroque de Pierre Corneille, par la Compagnie La Lumineuse
Lundi 14 octobre à 17 (...)

3 juillet - Appel à communications

La force des femmes, hier et aujourd’hui (XVIe-XXIe siècles)
organisé dans le cadre du projet de (...)

28 mai - Exposition « La Comédie-Française au Théâtre des Arts : premières tournées normandes (1800-1850) » – 3-24 juin

Exposition du 3 au 24 juin prochain à l’Opéra de Rouen :
« La Comédie-Française au Théâtre des Arts (...)

Visites

147 aujourd'hui
193 hier
387143 depuis le début
9 visiteurs actuellement connectés