Xavier Bonnier


Membre permanent du CÉRÉdI

Maître de conférences en littérature française du XVIe siècle

xavier.bonnier@univ-rouen.fr

Né en 1961. Ancien élève de l’E.N.S. de Fontenay-Saint-Cloud. Agrégé de Lettres modernes (10e). Thèse : « La Métaphore dans la Délie de Maurice Scève », sous la direction de Mme Nathalie Dauvois (2005, Mention très honorable avec les félicitations à l’unanimité).

Ouvrage et direction d’ouvrages

« Mes silentes clameurs ». Métaphore et discours amoureux dans Délie de Maurice Scève, Paris, Champion, 2011.

Le Parcours du comparant. Pour une histoire littéraire des métaphores, Paris, Classiques Garnier, 2015.

Contributions à des ouvrages collectifs

N. Dauvois, M. Clément, X. Bonnier, Maurice Scève : Délie, Collection « Clefs concours », Atlande, 2012 (Partie « Le Travail du texte », p. 171-237).

B. Roger-Vasselin (dir.), Maurice Scève ou l’emblème de la perfection enchevêtrée, Paris, P.U.F., 2012 (2 chapitres, p. 130-150 et p. 173-194).

Articles et communications publiées

« Lecture à clé pour serrure formelle », Poétique n° 80, Paris, Seuil, 1989, p. 459-473 (sur « Le Corbeau et le Renard » de La Fontaine).

« Clamence ou le soliloque absolu », Poétique n° 91, Paris, Seuil, 1992, p. 299-313 (sur La Chute de Camus).

« Voltaire avec Pangloss », Studies on Voltaire and the Eighteenth Century n° 332, Oxford, The Voltaire Foundation, 1995, p. 27-59.

« Le rôle dynamique des formes en –ant dans Saül le furieux de Jean de La Taille », Champs du signe n° 9, Toulouse, Éditions Universitaires du Sud, 1999, p. 23-42.

« Les Dizains dialogués dans la Délie de Maurice Scève », Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, LXIV-3, Genève, Droz, 2002, p. 579-604.

« Délie ou le recueil entre l’ordre et le sens », Réforme, Humanisme, Renaissance, n° 62, juin 2006, p. 73-97.

« Entrées royales et Antiquité : de Lyon à Toulouse » (communication à la Journée d’étude « les Antiquités de ville : l’exemple de Toulouse », Université Toulouse II-Le Mirail, octobre 2007). Texte consultable en ligne sur le site http://www.bibliotheca-tholosana.fr.

« Nouvelle datation de l’achèvement de Délie », Bibliothèque d’Humanisme et Renaissance, LXXI-3, Genève, Droz, 2009, p. 475-487.

« Glaucus, Minos et Actéon selon Maurice Scève : trois emprunts détournés pour Délie d’initiés » dans La Métamorphose et ses métamorphoses dans les littératures européennes. Histoire d’un décentrement ?, Albi, Presses du C.U. Champollion, 2010, p. 81-96.

« Troubles du monde, émois du cœur : retour sur les dizains politiques dans Délie de Scève », Revue d’Histoire littéraire de la France, 2011-1, Paris, P.U.F., 2011, p. 133-161.

« Éléments de psychérologie scévienne » (communication à la Journée d’agrégation Paris-III / Paris-VII, Université Paris-VII, 16 novembre 2012), Texte consultable en ligne sur le site http://www.fabula.org/colloques/document1805.php

« En si doubteuses lisses » : la poétique de l’entre-deux dans Délie de Scève », dans A. Gautier, S. Hériché-Pradeau, Guillaume de Lorris, Scève, Mme de Sévigné, Rousseau, Musset, Gide, Paris, P.U.P.S., 2012, p. 41-52.

« L’allégorie est-elle soluble dans le roman ? Histoire d’un escamotage », dans Le Sens caché. Usages de l’allégorie du Moyen Âge au XVIIe siècle. Études réunies par F. Wild, Artois Presses Université, 2013, p. 97-113.

« Digression et ekphrasis dans deux odes ronsardiennes », dans La Digression au XVIe siècle, Actes de la journée d’étude organisée à l’Université de Rouen en novembre 2014, publiés par Gérard Milhe Poutingon. Texte consultable en ligne sur le site http://ceredi.labos.univ-rouen.fr/public/?digression-et-ekphrasis-dans-deux.html#nh8.

« Métaphores scientifiques et savoirs du désir chez Maurice Scève », dans Métaphores, savoirs et arts au début des temps modernes, sous la direction de Bruno Petey-Girard et Caroline Trotot, Paris, Classiques Garnier, 2015, p. 79-98.

Autres communications

Entretien radiophonique : « Un poète du XVIe siècle : Maurice Scève, quête de la femme et quête de l’écriture », sur Fréquence protestante, émission d’Anne Vial-Logeay « Les rendez-vous de 20h00 », février 2012 (55 mn).

« Jeux et enjeux de la métaphore scévienne » (conférence d’agrégation à l’Université de Toulouse-Le Mirail, 16 janvier 2013).

« Montaigne, le Moi, le Maître et le Modèle » (communication au colloque « L’Image du Maître spirituel », Université d’Artois, 14-15-16 mai 2014).

« Marot en fantôme éloquent : l’étrange épitaphe de Pierre de Villiers » (communication à la journée scientifique « Vieillesse, maladie et mort dans la littérature du Moyen Âge et de la Renaissance », Université de Manouba, Tunisie, 12 décembre 2014).

« Les « neveux » d’Apollon. Poésie française et Antiquité dans le premier XVIe siècle » (conférence Grand Public au musée des Antiquités de Rouen, 10 mars 2015).

Entretien radiophonique : « Le Parcours du comparant », sur Fréquence protestante, émission d’Anne Vial-Logeay « Rendez-vous », 30 juin 2015 (55 mn).

Conférence / Guest lecture : « Fortunes métaphoriques de l’ortie », Rutgers University, New Brunswick, New Jersey, USA, 14 septembre 2015.

« La salamandre au brasier des vertus : l’image de François Ier dans Délie de Scève », communication au colloque international « François Ier et la vie littéraire de son temps (1515-1547) », Queen’s University, Kingston, Ontario, Canada, 17-18-19 septembre 2015.

« De la Délie de Scève en Diotima rediuiua, ou l’enseignement d’un mentor sans le son », communication au colloque international Old Time Accomplices : Mentors and Mentees Conference, Université de Melbourne (Australie), 25-27 août 2016.

« Scève et le sonnet », communication au colloque international Maurice Scève. Le poète en quête d’un langage, Université Paris IV-Sorbonne, 13-15 octobre 2016.

Comptes rendus

Britt-Marie Karlsson, Sagesse divine et folie humaine – Étude sur les structures antithétiques dans l’Heptameron de Marguerite de Navarre, Göteborg, Acta Universitatis Gothoburgensis, 2001 (Littératures n° 47, Toulouse, P.U.M., 2002).

Lise Wajeman, La Parole d’Adam, le corps d’Ève – Le Péché originel au XVIe siècle, Genève, Droz, 2007 (Littératures n° 56, Toulouse, P.U.M., 2007).

F. Lavocat, P. Kapitaniak et M. Closson (dir.), Fictions du diable. Démonologie et littérature de saint Augustin à Léo Taxil, Genève, Droz, « Cahiers d’Humanisme et Renaissance », vol. 81, 2007 (Littératures n° 58-59, Toulouse, P.U.M., 2008).

François Cornilliat, Sujet caduc, noble sujet. La poésie de la Renaissance et le choix de ses « arguments », Genève, Droz, « Travaux d’Humanisme et Renaissance », 2009 (Littératures n° 66, Toulouse, P.U.M., 2012).

Maurice Scève, Œuvres complètes – Tome V. Microcosme, Paris, Classiques Garnier, 2013, édition de Michèle Clément (Le Français préclassique, vol. 17, Paris, Champion, 2015, p. 275-276).

I. Diu et R. Mouren (dir.), De l’autorité à la référence, Paris, École des Chartes, coll. « Études et rencontres », n° 44, 2014 (Réforme, Humanisme, Renaissance, vol. 81, déc. 2015, p. 187-189).

Charles Fontaine. Un humaniste parisien à Lyon. Études réunies par Guillaume de Sauza et Élise Rajchenbach-Teller, Genève, Droz, Travaux d’Humanisme et Renaissance n° DXXX, 2014.

Certitude et incertitude à la Renaissance, sous la direction de M.-Th. Jones-Davies. Textes réunis par Margaret Jones-Davies, Florence Malhomme, Turnhout, Brepols, 2013.

Travaux en cours – champs de recherche

Direction du séminaire « Translatio translationis : la transmission des motifs analogiques de l’Antiquité aux Lumières », en collaboration avec A. Vial-Logeay (ÉRIAC –Rouen), 2010-2012.

Co-organisation (avec Sandra Provini et Gérard Milhe Poutingon, CÉRÉdI) du colloque « La Renaissance à Rouen : l’essor artistique et culturel dans la Normandie des décennies 1480-1530 », les 18 et 19 juin 2015.

Organisation (avec Ariane Ferry, CÉRÉdI), ouverture et conclusions du colloque international « Le retour du comparant. La métaphore à l’épreuve du temps littéraire », Université de Rouen, 7-8-9 juin 2016.

Édition (avec Ariane Ferry) des Actes du colloque Dramaturgies du conseil et de la délibération, à paraître en ligne sur le site du CÉRÉdI.

Préparation (avec Ariane Ferry) du volume Le Retour du comparant (Actes du colloque éponyme des 7-9 juin 2016), à paraître aux Classiques Garnier.

Responsabilités administratives et pédagogiques

2011-2013 : Co-direction du Département de Lettres modernes (U.F.R. L.S.H., Université de Rouen).

« Enseignement en L2 et L3 : Rabelais, Gargantua ; Marot, L’Adolescence clémentine ; Ronsard, Les Amours ; Garnier, Hippolyte, Les Juifves ; Montaigne, Essais ; D’Aubigné, Les Tragiques.

Enseignement en M1 (préparation au CAPES) : Poésie XVIe-XIXe siècles.

Enseignement en M2 (préparation à l’agrégation) : Maurice Scève, Délie.

Membre des comités de sélection pour le recrutement de MCF au CUFR de Mayotte (2012 et 2013).

Coordinateur entre le Département de Lettres modernes de l’Université de Rouen et les classes préparatoires littéraires de Haute-Normandie (depuis 2013).

Membre de la C.C.S.E. restreinte (C.N.U. 9e section).

Parcours scolaire et universitaire, expérience professionnelle

1979 : Baccalauréat général, série A2. Mention Bien

1979-1982 : Élève en CPGE au lycée Joffre (Montpellier).

1982-1986 : Élève-professeur à l’E.N.S. Saint-Cloud.

1983 : Licence de Lettres modernes (Paris X- Nanterre).

1984 : Maîtrise de Lettres modernes (Paris X-Nanterre). Mémoire sur « La Rhétorique baroque dans les Remonstrances de Louis Dorléans », sous la direction de M. Daniel Ménager (mention TB).

1986 : Agrégation externe de Lettres modernes (rang : 10e).

1986-1988 : VSNA (coopérant culturel au titre du service national) en tant que Professeur de langue et littérature françaises à l’École Normale (IKIP) de Semarang (Java Central, Indonésie) ; enseignement du FLE, perfectionnement des collègues autochtones et animation culturelle à l’Alliance française.

1988-1989 : DEA « Le Dialogue religieux, 1580-1630 », sous la direction de M. Daniel Ménager (Paris X – Nanterre). Heures d’interrogation en culture générale en CPGE HEC (Lycée Corneille, Rouen).

1989-1995 : Professeur au Lycée Corneille (Rouen), Lycée Marcel-Sembat (Sotteville-lès-Rouen), Lycée Delamare-Beboutteville (Forges-les-Eaux). Classes de 2de, 1re, Terminale, BTS, Math-Sup Bio.

1995-1999 : Professeur au Lycée Ozenne (Toulouse), Lycée Jean-Durand (Castelnaudary). Heures d’interrogation en Lettres Supérieures puis en Première Supérieure au Lycée Fermat (Toulouse).

1999-2009 : PRAG à l’Université de Toulouse-le Mirail : Enseignements en L1, L2, L3, M2.
Cours de M2 : « Histoire des politiques culturelles, la Culture comme question politique ».
Participations au jury de Master 2 :

- le 18/09/07 pour : V. Gordo-Finestres, La littérature étrangère : du texte au livre (dir. B. Berthou, MCF) ; E. Rio, Projet de collection : « Fabulations » (dir. M. Coulomb, PR) ;

- le 22/09/08 pour : M. Bagnarosa, Pour une littérature engagée (dir. B. Berthou, MCF).
Direction de master professionnel : Caroline Ruhlmann, Concevoir un dictionnaire : étude synchronique et diachronique. Exemple du dictionnaire général français monolingue (Université de Toulouse-le-Mirail, Département Archives et Médiathèque, Montauban), 2009.

2005 : Doctorat en littérature française. Thèse soutenue à l’Université de Toulouse-Le Mirail sur « La Métaphore dans la Délie de Maurice Scève », sous la direction de Mme le Professeur Nathalie Dauvois. Jury composé de Mmes les Professeurs Michèle Clément et Nathalie Dauvois, et de MM. Les Professeurs Daniel Ménager, Francis Goyet et Jacques Dürrenmatt. Mention : très honorable avec les félicitations à l’unanimité.

2009- 2014 : Maître de conférences à l’Université de Rouen. Enseignements en L2, L3, M1 Enseignement (MEEF), Agrégation de Lettres modernes.
Conférences de méthode à Sciences-Po (Campus Europe-Asie, Le Havre) : « Littératures européennes, XVIe – XXIe s. » (2011-2013).
Mission d’enseignement : CM (4h00) et TD (4h00) en L2 sur Montaigne au CUFR de Mayotte, dans le cadre du partenariat pédagogique (4-8/11/2013).
Direction de master recherche :
Émeline Goréguès : « La mythologie gréco-romaine dans l’œuvre poétique de Jodelle » (2 juin 2015).

Membre de la SFDES, Société Française d’Étude du Seizième Siècle.


Visites

39 aujourd'hui
142 hier
284172 depuis le début
4 visiteurs actuellement connectés